Comment choisir son onduleur ?

Un guide d'achat onduleur pour comprendre et faire le bon choix

Quand on parle de protéger son PC, on pense souvent aux virus et autres spywares qui viennent polluer le système d'exploitation.
Pourtant la protection ne se limite pas au logiciel. Le PC étant relié au réseau électrique, il est sujet à des variations de tension, des micros coupures, des surtensions ou même une éventuelle panne de courant…
Il peut aussi être frappé par la foudre de manière indirecte via la ligne téléphonique ou l'alimentation électrique.

Différents niveaux de protection…



Il existe différents moyens de protéger son PC au niveau électrique.
Les appareils les plus simples se limitent au blocage de toute hausse anormale de la tension. Il ne sont cependant pas capables de plus… Mais leur prix est très démocratique : A peine plus qu'un bloc multiprises conventionnel.
Un cran au dessus, les onduleurs permettent de pallier une coupure de courant.
Ces appareils contiennent donc une batterie qui prend alors le relais le temps d'arrêter l'ordinateur de manière normale.
En fonction des technologies utilisées et de la puissance, les prix débutent à ~50 €.

Les para-surtenseurs



Ces appareils sont souvent appelés prises pare-foudre.
Concrètement, il s'agit d'un bloc multiprises équipé d'un circuit électrique qui empêche toute tension anormalement élevée.
Le PC est alors protégé d'éléments comme la foudre ou une "erreur de tension" sur le réseau électrique externe.
Il existe des modèles capables de protéger également une ligne téléphonique.
Ils disposent d'une entrée et d'une sortie RJ11 avec un circuit de protection entre les deux.
Le PC et les autres périphériques qui connectés via le para-surtenseur sont ainsi protégés de toute augmentation anormale de la tension.
Mais en cas de coupure de courant, les para-surtenseurs sont totalement impuissants : Le PC s'éteindra sauvagement avec la perte des données non sauvegardées…

Les onduleurs




En plus des fonctions de para-surtenseur, les onduleurs peuvent prendre le relais en cas de coupure de l'alimentation électrique.
La batterie assure alors une certaine autonomie dépendant de la puissance du PC et de la capacité de l'onduleur.
Ils sont aussi capables d'agir sur le système d'exploitation. Via une connexion USB ou série, ils peuvent lancer une application de backup ou un shut down de la machine.
L'autonomie varie très fortement en fonction de la puissance de l'onduleur et des appareils qui y sont connectés.
Etant donné que tous les appareils (onduleurs, ordinateurs, écrans, imprimantes, etc.) fonctionnent en courant alternatif, les puissances sont données en KVA (Kilo Volt Ampère) et non en Watts comme en courant continu.
Sans entrer dans les détails électriques (Cosinus fi), il faut diviser la puissance de l'onduleur par 1.4~1.5 pour obtenir un équivalent en Watts.



Voici quelques grandeurs indicatives :

  • Ecran TFT 17/19 pouces : 60 VA
  • Ecran TFT 22 pouces : 80 VA
  • Ecran TFT 26 pouces : 100 VA
  • Unité centrale moyenne (ordinateur familial) : 160 VA
  • Unité centrale puissante (workstation – PC pour jeux 3D) : 275 VA
  • Imprimante jet d'encre : 25 VA
  • Imprimante laser moyenne : 60 VA
  • Imprimante laser couleur réseau : 600 VA

Le site d’APC permet de définir la puissance conseillée en fonction de son équipement.
Pour un ordinateur de bureau avec une carte 3D puissante et un écran TFT de 22 pouces, il faut une puissance de 340 VA.
On conseille alors un onduleur de l'ordre de 500 VA pour bénéficier de cinq à sept minutes d'autonomie.

Il est conseillé d'acheter un onduleur de 20 à 30% plus puissant afin qu'il puisse suivre en cas de mise à niveau de l'ordinateur : Processeur plus puissant, plus de disque dur, voire second écran, etc.

Au niveau des prix, un onduleur de 600 VA parfaitement adapté à un usage domestique offrant une bonne dizaine de minutes d'autonomie, il faut compter dans les 100 €.

Technologie de gestion de la batterie



Il existe plusieurs familles d'onduleurs.
Pour une utilisation domestique comme précédemment, un onduleur off-line suffit. Ce type d'appareil n'entre en fonction qu'en cas de coupure du courant. Il agit également comme un para-surtenseur en cas de hausse du voltage. Les onduleurs off-line corrigent également la tension.
Les onduleurs line interactive constituent une amélioration des modèles off-line puisqu’ils ont la capacité de compenser une courte baisse de tension en sollicitant très brièvement la batterie, de manière beaucoup plus réactive. En cas de coupure totale, ils se comportent de la même manière que les onduleurs off-line en basculant sur la batterie.
En entreprise et/ou pour des systèmes plus critiques tel que les serveurs, il faut opter pour des onduleurs dits on-line.
Contrairement aux modèles off-line dont la batterie n'intervient qu'en cas de besoin, les modèles on-line utilisent leur batterie en permanence et convertissent sa tension continue en tension alternative qui alimente les PC.
En cas de panne électrique, les ordinateurs ne sont pas victimes de la micro-coupure nécessaire au passage en mode batterie des onduleurs off-line.

>>>>>> voir tous nos onduleurs

>>> les onduleurs EATON
>>> les onduleurs APC

>>>>>> voir toutes nos multiprises para-surtenseurs

 









Thèmes de la page: Choisir onduleur - Choix onduleur - Choisir multiprise parasurtenseur - Comprendre onduleur - protection électrique PC - onduleur orage - Guide d'achat onduleur