Comment choisir sa tablette tactile ? son iPad ?

Un guide d'achat tablette / iPad pour comprendre les différences et bien choisir



tablette ipadDébut 2010, Apple s’est lancé sur le marché des tablettes tactiles avec l’iPad. Un an plus tard, force est de constater qu’Apple a réussi là où tous les autres constructeurs ont échoué par le passé. Le concept d’un appareil compact et léger permettant de se connecter à Internet n’est pas vraiment une nouveauté. Malgré de nombreuses tentatives au cours des dernières années, aucune n’a connu le succès. Il ne suffit pas toujours d’avoir l’idée pour réussir… L’iPhone est rapidement devenu le plus populaire des smartphones tout simplement parce qu’il combine un système d’exploitation simple et rapide avec un « matériel » aussi performant que design. Mais revenons-en à nos moutons : Qu’est-ce qu’une tablette et comment choisir sa tablette ?

Une tablette tactile ?

Les choses sont généralement plus simples quand le sujet est clairement défini. Une tablette tactile (parfois appelée ardoise électronique ou tablette électronique) est en quelques sortes un smartphone géant ! Là où les smartphones ont un écran de maximum 4,3 pouces, les tablettes disposent d’une zone d’affichage de 5 à 12 pouces. La tablette tactile porte bien son nom étant donné que la quasi totalité des commandes et saisies se font directement en pointant du doigt sur l’écran… Quelques actions sont cependant associées à des boutons.

Si vous suivez l’actualité, vous avez certainement remarqué qu’il existe des « tablettes PC ». A l’origine, il s’agit d’ordinateurs ultraportables voire même de netbooks équipés d’un écran tactile qui, grâce à une charnière à deux axes, peut-être rabattu avec l’écran vers le haut (et non le capot). Ces appareils, qui n’ont jamais été commercialisés en grands volumes, sont à présent repris sous l’appellation « convertible ». Le terme « tablette PC » définit parfois également une tablette tactile basée sur des composants d’ordinateur portable et fonctionnant sous Windows.

Du PDA à la tablette...

tablette pdaL’idée d’un petit appareil électronique capable de nous assister n’est pas neuve. Les premiers PDA ou Personal Digital Assistant sont apparus à la fin des années 90. Si les Palm se sont illustrés, les appareils sous Windows Mobile n’ont jamais vraiment connu le succès… Grâce à la démocratisation du réseau GSM, le téléphone portable est devenu l’indispensable « petit appareil numérique » qui nous suit partout. Au fil du temps, le portable a évolué bien au-delà de l’assistant numérique pour devenir un smartphone. Parmi ses fonctionnalités, on peut épingler : appareil photo numérique, baladeur MP3, lecteur vidéo, « GPS », navigation Internet, mail, etc. Au cours des dernières années, Internet et les réseaux sociaux sont devenus de plus en plus présents dans notre quotidien. Grâce à l’évolution des réseaux sans fils (3G notamment), Internet est devenu accessible partout. Mais les smartphones ont beau être remplis de qualités, pour pouvoir nous suivre partout, leur taille doit être limitée. De quoi donner naissance à une nouvelle génération d’appareils mobiles.

Intel et Microsoft pour ne pas les citer ont essuyé de cuisants échecs avec le concept d’UMPC (ultra-mobile personal computer) dont les premiers modèles ont été commercialisés en 2006. Ces appareils avec un écran central et le clavier flanqué de part et d’autre ont vite été oubliés au profit des netbooks beaucoup plus classiques. Intel a remis le couvert en 2007 avec les MID (mobile Internet device), des appareils censés se placer entre les smartphones et les UMPC… Nouvelle bérézina ! Après avoir assuré l’intérim de chainon manquant entre l’ordinateur ultraportable et le smartphone, le netbook cède sa place à la tablette tactile.

Premier succès : l’iPad !

Comment réussir là où tout le monde a échoué ? La réponse est simple : arriver avec le bon produit au bon moment ! Alors qu’Intel et Microsoft ont surtout essayé de trouver de nouveaux débouchés pour leurs processeurs et systèmes d’exploitation pour les UMPC et MID, Apple a conçu un produit « nouveau » grâce à l’expérience acquise avec l’iPhone. A partir du moment où un appareil doit toucher un large public, son fonctionnement doit être le plus intuitif possible. En d’autres mots, la différence doit se faire au niveau de la simplicité d’utilisation. Pas question donc de « greffer » rapidement un système d’exploitation conçu pour un PC et adapté sommairement. Si l’iPhone connait un tel succès face à ses concurrents, iOS n’y est pas étranger, pas plus que tout l’éco système développé par Apple notamment iTunes et l’AppStore. Tous les autres acteurs du marché ont développé des solutions comparables pour contrer tant l’iPad que l’iPhone: Rim par ses propres moyens, Microsoft en s’associant avec Nokia et Google en proposant Android et son store à ses partenaires.

De quoi une tablette est-elle capable ?

appli tabletteAvez-vous déjà examiné les possibilités offertes par un smartphone de dernière génération ? Il n’est pas loin de rivaliser avec un ordinateur classique pour bon nombre de tâches courantes en multimédia et bureautique : mail, réseaux sociaux, surf, chat, vidéo conférence, lecteur vidéo (Full HD), montage vidéo (basique), jeux, navigation, musique, retouche d’images, etc. Une tablette permet de faire toutes ces choses plus rapidement mais aussi avec plus de confort. A l’heure où les ventes de livres déclinent au profit des eBooks et où un grand nombre de magazines existent en version numérique, la tablette s’invite assez naturellement dans le salon. Lire ses mails, regarder et envoyer quelques photos, discuter, passer un appel en visio, regarder le programme TV, consulter la météo, se divertir avec un petit jeu, tout cela prend une autre dimension une fois assis dans le canapé ! Dans un registre plus professionnel, une tablette permet de consulter facilement un dossier (médical par exemple) sans avoir à farfouiller, montrer rapidement des tarifs, des photos, des croquis et des animations, vérifier des délais de livraison, présenter des informations mises à jour en direct, etc. Toutes ces tâches ne sont plus confinées à une semi-sédentarité. Une tablette s’utilise partout même où un ordinateur portable n’est pas des plus à l’aise une fois ouvert (par exemple dans les transports en commun). Grâce à un grand écran, les tablettes offrent un agrément nettement supérieur à un smartphone.

Comment choisir une tablette ?

Système d’exploitation de la tablette :

os tabletteA l’heure du choix, force est de constater que certaines choses sont indissociables et liées sinon à la marque de la tablette, au moins à son système d’exploitation. Ainsi, l’iPad d’Apple est le seul à utiliser iOS qui a largement contribué au succès de l’iPhone. Il se connecte très facilement à iTunes, plateforme incontournable de téléchargement de musique en ligne et à l’AppStore où des milliers d’applications sont disponibles. Soulignons cependant qu’Apple est en « guerre » avec Adobe et que les iPad ne lisent pas les animations et vidéos en Flash. Seconde tablette célèbre après l’iPad, la Galaxy Tab de Samsung repose sur Android, le système d’exploitation de Google déjà présent dans de nombreux smartphones. Le point fort d’Android est l’intégration des applications Google et sa plateforme très ouverte pour le développement. Motorola (Xoom), Toshiba (Folio), Archos (Internet Tablet), Acer (Iconia), LG (Optimus), Dell (Streak), Asus (EEE Pad) et HTC (Flyer) ont misé sur Android ! A l’image d’Apple, Rim, le constructeur des BlackBerry, utilise un système d’exploitation propriétaire (BlackBerry Tablet OS) pour sa PlayBook et dispose se son propre « écosystème » avec ses boutiques en ligne. Un grand nombre de constructeurs de matériel informatique (Asus, Gigabyte, MSI) devraient aussi se lancer dans l’aventure tablette aux côtés de Microsoft (Windows 7) ou de Google (Android). HP qui avait racheté Palm semble faire cavalier seul avec son WebOS. Enfin, ViewSonic est le premier constructeur à commercialiser une tablette, la ViewPad, avec Windows 7 et Android.

Connexion avec et sans fil :

La connexion Wifi se retrouve sur toutes les tablettes et est incontournable. Il n’en va pas de même pour la 3G qui reste une option coûteuse. Elle permet cependant d’accéder à Internet loin de tout « hot spot ». Très pratique, le Bluetooth simplifie la connexion à des périphériques ou accessoires comme par exemple un clavier. D’autres liaisons, filaires cette fois, peuvent se révéler utile en fonction des usages : un port micro USB, une sortie vidéo numérique (micro HDMI), une prise casque et un connecteur pour des accessoires.

Capteurs à gogo ?

tabletteLes capteurs sont très utiles et élargissent les possibilités d’une tablette. On retrouve généralement un accéléromètre (orientation de l’appareil, contrôle dans les jeux/application selon la position) et un récepteur GPS (navigation par satellite, géo localisation, géo tag des photos). L’iPad dispose en plus d’un Gyroscope et d’une boussole qui opèrent avec le GPS et l’accéléromètre pour une meilleure réactivité aux déplacements... Une voire deux cameras sont utiles pour la prise de vue (APN 5 Mpixels au dos) et la visioconférence (webcam 2 Mpixels côté écran). Enfin, il ne faut pas perdre de vue qu’une tablette se pilote aux doigts (multitouch) mais que certains modèles d’entrée de gamme ne gèrent qu’un point de contact (pas de zoom à deux doigts par exemple).

Taille et poids d'une tablette

Les diagonales vont actuellement de 5 pouces à 12 pouces, soit de la taille d’un gros GPS à celle de l’écran d’un netbook. Le poids est bien entendu en grande partie lié à la diagonale de l’écran. La capacité de la batterie intervient également dans le poids, une batterie de plus forte capacité garante d’une plus grande autonomie augmente le poids. Il varie de 150 grammes pour les modèles de 5 pouces à un peu plus de 750 grammes (10 pouces). Au niveau de la taille, comme pour tout appareil mobile, la finesse est appréciable. Tant que nous évoquons les diagonales, la résolution de l’écran est souvent liée. En fonction de la diagonale, la résolution varie de 800x480 à 1280x800.

Prix d'une tablette ?

Il faut généralement compter un prix moyen de l’ordre de 500 € pour une tablette. Il s’agit donc d’un budget assez conséquent pour un appareil d’appoint qui se place entre l’ordinateur classique et le smartphone. Toutefois, par rapport à 2010, la tendance est à la baisse et cette année, le ticket d’entrée se situe plus aux alentours de 400 € pour un modèle de grande marque. Pour les tablettes déclinées en plusieurs variantes, le prix grimpe avec l’augmentation de la capacité de stockage et avec la prise en charge de la 3G. A noter que certaines tablettes tactiles de très grande taille (12 pouces) sont de véritables PC ultra portables avec un tarif assorti !

De l’utile à l’accessoire !

ipadSelon l’usage plus ou moins nomade fait de votre tablette, une housse sera utile ou indispensable. Pour étendre les possibilités d’affichage de certains modèles, il existe des adaptateurs afin de les brancher à un écran ou un téléviseur. Via un connecteur spécifique ou USB, une tablette peut aussi se transformer en véritable « ordinateur portable » grâce à un clavier externe. Mieux, un clavier Bluetooth permet de se passer de toute liaison mécanique… à condition que la tablette dispose de la technologie Bluetooth et soit capable de reconnaître un clavier. Bien entendu, les tablettes les plus populaires sont celles pour lesquelles l’offre en accessoires et périphériques est la plus large !

Au final...

Depuis la mi-2010, les tablettes volent la vedette aux netbooks ! A tort ou à raison, ces derniers n’ont plus les faveurs des constructeurs qui ne jurent que par les tablettes avec comme objectif principal rivaliser avec l’iPad d’Apple. Ce nouveau marché est en pleine effervescence et l’offre est déjà très large que ce soit au niveau des prix et des tailles mais aussi des possibilités. Si les tablettes haut de gamme courent clairement dans la même catégorie que l’iPad et la Galaxy Tab, des tablettes de marques inconnues fleurissent également un peu partout. Des produits plus proches du lecteur multimédia se retrouvent à présent repris en tant que tablette même si elles n’ont pas forcément la même vocation. Il ne faut pas attendre les mêmes prestations de ces outsiders que des ténors...

>>> Voir les Tablettes tactiles

 




Un grand merci à Pascal de TT-Hardware pour la rédaction de ce guide tablette.



Thèmes de la page: Choisir tablette - Choix tablette tactile - Comprendre les tablettes - Guide d'achat tablette internet - guide iPad - choisir iPad - Apple iPad