Comment choisir sa carte graphique ?

Un guide d'achat pour comparer les cartes graphiques DirectX 11



Cartes graphiques Choisir une carte graphique pour une machine de jeu n’est pas toujours simple. En effet, l’offre segmentée et les modèles les moins chers ne sont pas souvent comparés aux modèles les plus performants suivant le même protocole de tests. Pourtant, des cartes très abordables et suffisamment performantes pour jouer aux derniers titres en Full HD avec la qualité graphique maximale sont disponibles. Pour y voir plus clair, nous avons comparé les Radeon HD 7970 GHz Edition, Radeon HD 7970, Radeon HD 7950 V2, Radeon HD 7950, Radeon HD 7870 et Radeon HD 7850 aux GeForce GTX 680, GeForce GTX 670, GeForce GTX 660 Ti et GeForce GTX 660.

Les Radeon HD 7000

Les Radeon HD de la série 7000 sont basées sur une nouvelle architecture connue sous le nom de « GCN » pour Graphic Core Next. Elle dérive naturellement de l’ancienne génération mais achève la transition vers des unités scalaires déjà amorcée depuis les « Cayman ». AMD a amélioré la majorité des caches et buffers afin d’optimiser l’architecture interne pour ce nouveau mode de fonctionnement. Les Radeon HD 7950 et 7970 exploitent un GPU « Tahiti » qui dispose de 2048 unités de calcul. Elles sont réunies en 16 blocs SMID de 4 unités qui composent chacun une des 32 Compute Units ou CU (similaires aux Shader Multiprocessors aussi appelés SM(X) des GeForce). Le nombre d’unités de calcul augmentant de 33%, AMD a ajouté des unités de texturing en proportion : 4 par bloc CU soit 128 au total. Afin que le GPU ne soit pas « bridé » par la bande passante, le bus mémoire est large de 384 bits grâce à six contrôleurs 64 bits. Le nombre de ROPs reste par contre fixé à 32… Les Radeon HD 7870 et 7850 reposent sur un GPU « Pitcairn », également basé sur l’architecture GCN mais il ne compte que 20 Compute Units, 80 unités de texturing et 4 contrôleurs mémoire pour un bus 256 bits mais les 32 ROPs sont conservés.

Les GeForce GTX 600

Du côté de NVIDIA, la nouvelle architecture Kepler s’est concrétisée avec la GeForce GTX 680. Elle est basée sur un GK104 qui dispose de 1536 unités de calcul scalaire. Elles sont regroupées par 192 dans un bloc SMX (homologue des CU d’AMD) qui compte un Polymorphe Engine 2.0. Les 8 blocs SMX avec leurs 16 unités de texturing sont associés par 2 dans 4 GPC. Chaque GPC est quasiment un GPU « à part entière » avec son propre Raster Engine. Le GK104 gère ainsi 4 triangles par cycle contre 2 pour les Radeon. Si NVIDIA n’a retenu qu’un bus mémoire en 256 bits (donc seulement 4 contrôleurs mémoire), l’emploi de GDDR5 très rapide compense parfaitement. A l’image d’AMD, NVIDIA a soigné les caches et les buffers par rapport à Fermi. Enfin, le GK104 dispose de 32 ROPs. Les GeForce GTX 660 Ti et 670 reposent sur un GK104 avec respectivement 6 et 7 unités SMX. Le GK106, spécifique à la GeForce GTX 660 est un GK104 « allégé » avec seulement 5 SMX et 24 ROPs. Les GeForce GTX 660 ti et 660 ne disposent que d’un triple contrôleur mémoire 64 bits. Malgré leur bus 192 bits, ces GeForce adressent 2 Go de mémoire grâce à des puces de capacité différentes (1536 Mo en 192 bits et 512 Mo en 64 bits).

GPU Boost et Power Tune

Les GeForce Kepler inaugurent une technologie appelée GPU Boost permettant à la puce graphique d’accroitre sa fréquence par paliers de 13 MHz. Une GeForce GTX 680 avec une fréquence par défaut de 1006 MHz peut atteindre jusqu’à 1110 MHz soit 8 « bins » de 13 MHz. Afin d’adapter le gain de fréquence, la technologie GPU Boost tient compte de nombreux paramètres dont la température et la charge du GPU.
AMD dont les Radeon HD 7900 sont plus anciennes que les GeForce GTX 680 et 670 a profité d’une mise à jour pour introduire Power Tune sur les Radeon HD 7970 GHZ Edition et Radeon HD 7950 « version 2 ». Le principe de Power Tune est comparable à celui de GPU Boost : la fréquence du GPU augmente selon les possibilités tant que la carte se maintient dans son enveloppe thermique. Contrairement à NVIDIA, AMD ne propose donc pas cette fonction sur toute sa gamme.

Notre configuration de test repose sur des composants puissants de dernière génération :

  • Intel DZ77GA-70K
  • Core i7 3770K
  • 8 Go Crucial Ballistix DDR3 1600 CL8
  • GeForce GTX 570 comme référence (voir tableau pour les autres modèles)
  • Crucial M4 128 Go et Western Digital Caviar 640 Go
  • Noctua NH-U12 et NF-F12
  • Cooler Master Silencio 550 (2 Silent Wing 120 mm à 650 rpm en aspiration et 1 Silent Wing 120 mm à 800 rpm en extraction)
  • Cooler Master Silent Pro M2 620
  • Windows 7 Professionnel SP1 64 bits
  • Pilotes WHQL : NVIDIA 306.23 et Catalyst 12.8

Nuisances

Sans surprises, les performances vont de paire avec la consommation. On retiendra surtout des consommations au repos (donc hors 3D) très contenues. En charge, la Radeon HD 7970 GHz Edition fait payer cher ses prestations : c’est de loin la plus gourmande du lot. Excepté ce modèle spécifique, la consommation est généralement proportionnelle aux performances. En comparaison avec notre GeForce GTX 570 de référence (génération précédente de carte graphique), les progrès sont marquants au niveau des températures et des consommations. Notre tableau récapitulatif permet de comparer rapidement les cartes au niveau des consommations, du bruit et des températures.

nuissance des cartes graphiques

Conclusion

Need For Speed: Shif (1920x1200 AA 4x)

Batman Arkham Asylum (1920x1200 AA 4x PhysX med)

Batman Arkham Asylum (1920x1200 AA 4x PhysX off)

Mafia II (1920x1200 AA 4x PhysX med)

Mafia II (1920x1200 AA 4x PhysX off)

Crysis (1920x1200 AA 4x)

Crysis Warhead (1920x1200 AA 4x)

Resident Evil 5 (1920x1200 AA 4x)

H.A.W.X. (1920x1200 AA 4x)

Battle Forge (1920x1200 AA 4x)

Lost Planet² (1920x1200 AA 4x)

S.T.A.L.K.E.R. Call of Pripyat (1920x1200 AA 4x)

Alien vs Predator (1920x1200 AA 4x)

Metro 2033 (1920x1200 AA 4x PhysX on)

Metro 2033 (1920x1200 AA 4x PhysX off)

Moyenne 1920x1200 AA sans PhysX



Si la Radeon HD 7970 GHz Edition est la plus puissante du lot, c’est aussi la plus bruyante et la plus gourmande en énergie. Elle est cependant moins chère que la GeForce GTX 680, ce qui la rend intéressante pour les joueurs qui recherchent avant tout les performances. A peine moins puissante mais plus chère et plus discrète, la GeForce GTX 680 n’en demeure pas moins une alternative à considérer… Dans les deux cas, il s’agit de cartes destinées aux joueurs très exigeants.
Beaucoup plus abordables, les GeForce GTX 670 et Radeon HD 7970 offrent des performances comparables. La Radeon HD 7970 est cependant plus énergivore et plus audible. Par rapport aux modèles très haut de gamme, ces cartes offrent un mieux meilleur ratio prix/performances.
Les Radeon HD 7950 et 7950 « V2 » qui ne sont pas toujours clairement différenciées par les constructeurs n’ont pas de concurrentes directes chez NVIDIA. Elles sont moins performantes que les GeForce GTX 670 mais plus véloces que les GeForce GTX 660 Ti et leurs tarifs prévus en conséquence. Un rien moins rapide que la Radeon HD 7950, la GeForce GTX 660 Ti profite d’un bon équilibre entre prix et prestations.
Les cartes les plus « rentables » et les plus avantageuses pour la majorité des « gamers » sont les GeForce GTX 660 Ti et Radeon HD 7870 : Avantage pour les performances chez NVIDIA, meilleur prix chez AMD…
La Radeon HD 7850 est la moins puissante du lot, c’est aussi la moins chère et la moins gourmande. Ses performances, bien que suffisantes, la destine aux joueurs occasionnels.

>>>> Toutes nos cartes graphiques

 

 

 

 

 

 

Un grand merci à Pascal de TT-Hardware pour la réalisation de ce dossier.
A lire aussi: le guide d'achat carte graphique de Centrale3D.


Thèmes de la page: Choisir carte graphique - Choix graphique - Choisir carte vidéo - Choix carte graphique DirectX 11 - bench carte graphique - Test carte graphique - Choisir DirectX 11