Choisir son smartphone

Le guide pour comprendre et bien choisir son smartphone



Avec la généralisation des réseaux rapides tels que la 3G, les smartphones deviennent presque incontournables. Depuis les années 2010, les smartphones ont acquis une grande polyvalence grâce à l’intégration d’une puce GPS, d’une boussole, d’un accéléromètre, d’un APN et d’une webcam. Difficile de loger plus de composants dans un si petit appareil ! Pas ou plus si petit et léger que ça, soit dit en passant. Aujourd’hui, le secteur est en pleine ébullition et les progrès techniques rapides et impressionnants. Choisir son smartphone ne doit cependant pas se faire uniquement sur des bases techniques. Mais aussi sur le design, le poids, l’épaisseur…et surtout l’OS !

smartphone présentation

Un smartphone ?

Au début du siècle, les téléphones mobiles ont commencé à intégrer de plus en plus de fonctions. Ils sont ainsi devenus de véritables assistants numériques faisant ainsi disparaître les « PDA » (personal digital assistant). Avec l’arrivée des réseaux de données en marge du réseau GSM, les téléphones les plus perfectionnés se sont assez rapidement ouverts au mail et à une version allégée de l’Internet (qui n’a finalement jamais connu de succès). L’augmentation de la mémoire interne des téléphones et la présence éventuelle d’un slot pour une carte mémoire ont engendré de nouvelles mutations. Les téléphones évolués se sont mués en lecteurs MP3 et dans la foulée en lecteur multimédia. Rapidement, un capteur photo est venu se greffer au dos de ces appareils de plus en plus complets. Ce sont cependant les réseaux 3G qui ont permis aux téléphones de devenir les smartphones. Grâce à un accès enfin suffisamment rapide à Internet, ils permettent de réaliser les mêmes tâches web qu’un ordinateur classique.

Depuis les années 10, les smartphones sont de véritables concentrés de technologie avec un APN de très bonne facture capable de filmer au moins en 720p, une webcam pour la visioconférence, un récepteur GPS et une boussole pour la localisation et la navigation, une puce 3G ou même 4G ainsi que Wifi pour des connexions rapides à Internet, un grand écran tactile, un accéléromètre, un capteur de luminosité ambiante, etc. Un smartphone moderne regroupe en un seul appareil un PDA (assistant numérique), un APN (appareil photo numérique), un GPS (navigation, géolocalisation des photos et vidéo) et un lecteur MP3. Il permet aussi de faire tout ce que fait une tablette, c’est-à-dire presque tout ce qu’il est possible de faire sur un ordinateur classique en bureautique et multimédia.

Comment faire son choix ?

Etant donné que les smartphones actuels sont tous capables de prouesses similaires, la question du choix se compliquerait-elle ? Oui et non. D’une part, le très haut niveau d’intégration et la polyvalence atteints par tous les smartphones fait qu’il n’y a plus réellement de « mauvais » smartphone. D’autre part, ce n’est pas parce qu’ils peuvent faire peu ou prou les mêmes choses qu’ils les font tous aussi bien. Enfin, un point très important à prendre en considération est l’intégration du smartphone au milieu de vos autres appareils : tablette, PC de bureau, portable, téléviseur ou home cinéma. A l’image des ordinateurs, les smartphones et les tablettes utilisent un système d’exploitation, son choix est à nos yeux très important.

Android

smartphone Android Un grand nombre de marques, dont Samsung, le principal concurrent d’Apple dans le monde des smartphones, utilisent le système d’exploitation Android de Google. Cet OS se retrouve également sur la grande majorité des tablettes qui ne sont pas des iPad. Android offre une véritable liberté de personnalisation de l’interface et la majorité des paramètres sont entièrement accessibles à l’utilisateur. Cette liberté de « customisation » engendre cependant dans certains cas une prise en main un peu plus longue qu’avec iOS. Etant donné qu’Android intègre parfaitement les services de Google, les utilisateurs de Chromes ne seront donc pas (trop) dépaysés. Ils retrouveront facilement leurs documents, mails, contacts, calendriers, etc. Google offre aussi un « store » pour télécharger des applications. Le Google Play Store s’est d’ailleurs très rapidement enrichi en applications et n’a plus à rougir de la comparaison avec celui d’Apple. Tous nos Smartphones Android.



iPhone - IOS

smartphone iPhone L’>iPhone d’Apple utilise iOS, exactement comme l’iPad. Cet OS est connu pour sa convivialité et son excellente interopérabilité avec les Mac et OS X. Sans avoir recours à des outils tiers, les produits Apple se synchronisent automatiquement via iCloud au niveau de l’agenda, des contacts, des mails, des favoris, des Apps, des documents, etc. L’iPhone peut accéder directement à iTunes avec ses millions de titres et à l’App Store où ces centaines de milliers d’applications gratuites et payantes sont proposées en téléchargement. La majorité des applications pour iPhone fonctionnent aussi sur iPad et iPod touch, ce qui permet d’en profiter pleinement… Revers de ce microcosme « trop bien » rôdé, il incite à s’équiper intégralement chez Apple et la firme de Cupertino garde la mainmise sur beaucoup de choses. Ainsi, si Apple propose bien un « nuage », celui-ci est très opaque ! Impossible d’aller y faire le ménage ou même d’y déposer des fichiers. Tout passe par les applications sans contrôle réel de l’utilisateur… Ce n’est pas pour rien que les détracteurs d’Apple parlent d’un monde bien fermé. Enfin, Apple est la seule compagnie à développer le matériel et le logiciel, d’où une excellente symbiose…



Windows Phone

smartphone Microsoft Microsoft, leader incontesté avec Windows dans le monde PC, n’a jamais réussi à se faire une belle place sous le soleil des OS mobiles. Windows reste marginal sur le marché des terminaux mobiles malgré tous les efforts déployés par le géant de Redmond, notamment pour mettre en place un « store ». Contrairement à Apple et à l’image de Google, Microsoft ne se charge que de la partie logicielle et ne propose pas de smartphones sous sa propre marque. L’éditeur est très en retard sur la concurrence pour la synchronisation et le partage des informations des utilisateurs. Cependant, la sortie de Windows Phone 8, accompagnée de smartphones technologiquement avancés laisse espérer un décollage des ventes. Nos Smartphones sous OS Windows.




Blackberry - RIM

smartphone Blackberry RIM comme Apple développe la partie logicielle et matérielle de ses célèbres « Blackberry ». Le constructeur canadien s’est fait connaître par ses services de communication sécurisés qui séduisent les professionnels. A présent, RIM semble être au creux de la vague et souffre terriblement de la guerre que se livrent Samsung et Apple mais aussi par les nombreux autres terminaux Android très abordables. Nos Smartphones Blackberry.






Des technologies et spécifications

Dans les smartphones, l’écran joue un rôle très important. Samsung s’est lancé dans les très grandes diagonales avec le Galaxy Note doté d’un « 5.3 » pouces AMOLED en 1280 x 800 (résolution HD). De son côté, Apple s’est limité à un écran de 4 pouces IPS mais l’iPhone 5 affiche quand même une résolution de 1136 x 640 pixels. Les modèles plus démocratiques se cantonnent plus souvent à une diagonale de 4 pouces et/ou à des résolutions plus modestes telles que 800 x480 voire 320 x 480… Bien entendu, la diagonale de l’écran influe directement sur la taille du smartphone ainsi que dans une certaine mesure, sur son poids.

Les smartphones se livrent également une course à la puissance avec des processeurs Dual et même Quad Core à plus de 1500 MHz. Toutefois, le nombre de cœurs n’est pas forcément synonyme de puissance plus élevée. En effet, d’après les tests GeekBench, l’iPhone 5 avec son A6 Dual Core est plus véloce que le Galaxy S III équipé d’un Exynos 4412 Quad Core. Les écarts ne sont cependant pas très importants...

Si vous comptez jouer avec votre smartphone, attention à la puissance du processeur et de la puce graphique intégrée ! En effet, certains smartphones premier prix comme le LG Optimus L3, s’avèrent incapables de faire tourner de manière fluide des jeux Android en raison de la puissance modeste du processeur. Un CPU à seulement 800 MHz suffit à un usage classique (mail, vidéo, navigation) à condition de faire l’impasse sur le côté ludique…

Dans le cadre d’un usage intensif, la mémoire embarquée est un point à prendre en très haute considération surtout si le smartphone n’offre pas de slot microSD. Si 16 Go suffisent à un usage confortable, les fans de musique, jeux et autres séries opteront pour un espace plus conséquent. L’usage en tant que « GPS » requiert également pas mal d’espace de stockage. Il ne faut pas non plus oublier que les applications elles-mêmes s’installent en mémoire.

La qualité de l’appareil photo intégré peut peser lourd dans le choix d’un smartphone. Un capteur de 5 Mpixels avec un flash LED est devenu le standard tandis que les meilleurs téléphones disposent d’un capteur de 8 Mpixels avec une lentille de bonne facture. Un second capteur à l’avant qui fait office de webcam (au moins en 720p) est présent sur les smartphones haut de gamme. Son principal intérêt est la visioconférence à condition de disposer d’une bonne connexion.

Justement, tant qu’à évoquer la connexion à Internet, elle est cruciale. Si la 3G et le Wifi sont à présent généralisés sur les Smartphones, attention à la 4G. Les normes varient selon les pays et même selon les opérateurs d’un même pays ! En outre la G4/LTE est seulement en cours de déploiement dans les grandes villes. La plus grande prudence dans les choix s’impose donc si une connexion 4G fait partie de vos préoccupations premières.

Une zone d’ombre subsiste cependant dans le monde des smartphones : l’autonomie. L’usage intensif d’un smartphone et de ses très nombreuses possibilités peut réduire leur autonomie à une journée. Il est difficile voire impossible de comparer « une autonomie réelle » tant l’usage fait par chacun de son téléphone conduit à des différences conséquentes. Signalons cependant que les grands écrans très lumineux en haute résolution ainsi qu’une connexion 3G et/ou Wifi permanentes sont des consommateurs importants…

Au-delà de smartphone…

Les smartphone offrent des accès simplifiés à Facebook ou encore à Twitter ainsi qu’à des services en ligne (hébergement de photos, mail, partage de documents). Les « stores » d’Apple, Google, RIM ou encore Microsoft proposent des quantités impressionnantes de logiciels allant d’utile au totalement futile. Certains smartphones récents s’intègrent à présent dans le réseau multimédia familial : affichage de l’écran du smartphone sur un téléviseur en DLNA (pour visionner des photos, des vidéos, des films ou surfer), stockage des données sur un serveur NAS via le Wifi, diffusion de musique par Bluetooth vers un Home Cinema, accès aux serveurs multimédia, etc. Certains constructeurs proposent des applications pour piloter un téléviseur, un Home Cinema ou encore un ampli multimédia à distance via une « App » (généralement pour iOS et Android).

accessoires smartphones

Accessoires

Il existe une large gamme d’accessoires pour les smartphones. Le plus choyé de tous est bien entendu le plus ancien : l’iPhone. Il partage sa connectique avec l’iPod et l’iPad (attention aux différentes versions d'iPhone), ce qui a conduit les équipementiers à proposer une large gamme d’accessoires allant du simple dock à l’intégration dans une voiture en passant par les claviers et supports. Les housses, films de protection écran et autres pochettes adaptées sont également un plus pour tout smartphone « haut de gamme » afin de le préserver des petits aléas de la vie de tous les jours.







Thèmes de la page: Choisir smartphone - telephone incassable - iPhone - Smartphones Android - Guide Smartphone.