Aide au dépannage

Retour

En cas de dysfonctionnement de ton PC, vérifie avant tout qu'il ne s'agit pas d'un problème logiciel ! Il serait dommage de prendre des risques en manipulant le matériel s'il n'est pas en cause. Un scan antivirus / antimalware peut être utile. Mieux : Formate, puis réinstalle Windows et tes pilotes.

Mon PC ne démarre pas (Pas de bruit, aucun ventilo qui tourne, pas de lumière...) #

Tu appuies sur le bouton POWER de ton boitier et le PC ne démarre pas : Il ne se passe absolument rien. Pas de bruit de fonctionnement, pas de lumières qui s'allument, pas de ventilateur qui tourne.

Dans un tel cas, tout porte à croire que le PC n'est pas alimenté en électricité.

Vérification des branchements, LA BASE !

Si tu as reçu un PC TopAchat monté par nos Experts, pense à enlever tous les protections internes que nous plaçons pour protéger la machine pendant le transport !

Avant tout, vérifie que le bouton Power de l'alimentation, à l'arrière de la tour, est bien positionné sur ON (I).

Montage
Montage


Vérifie ensuite que tous les câbles sont correctement branchés dans ta machine, comme prévu dans le manuel du constructeur. Un câble mal enfoncé dans son logement peut empécher le démarrage. Assure toi en particulier que les câbles suivant sont bien branchés :

  • Le câble d'alimentation 8 pins du processeur, en haut à gauche sur la carte mère.
  • Le câble d'alimentation 24 pins de la carte mère, à droite de cette dernière.
Montage
Montage

Mon alimentation est-elle suffisante pour ma config ?

Assure toi que ton alimentation est adaptée à ta configuration !

Si tu as un doute, n'hésite pas à refaire ta config sur le #ConfigoMatic et à vérifier la puissance minimale que nous conseillons. Tu peux aussi trouver cette information sur la fiche constructeur de ta carte graphique, car c'est dans l'immense majorité des cas cette dernière qui va déterminer la puissance minimale requise en Watts pour ta machine.

Si ton alimentation est sous-dimensionnée en Watts pour ta config, elle ne démarrera pas, ou bien elle s'éteindra à chaque fois qu'elle est sollicitée par un logiciel un peu gourmand en performances.

Vérification du fonctionnement du bouton POWER de mon boitier

Le bouton de démarrage, ou son câblage, peuvent être en panne. Le boitier ne parvient alors pas à envoyer le signal permettant de lancer le PC.

Le plus simple est de tester la carte mère à la source, sans passer par le bouton POWER.

On vérifie d'abord l'emplacement des 2 pins de la carte mère sur lesquels le bouton POWER est branché (Ils sont en général appelés PWR / POWER / PW / PWRSW).
Exemple avec une ROG STRIX Z490-E GAMING :

Montage


Assure toi évidement que le connecteur est bien branché (la solution est peut être là), avant de le retirer. S'il est bien positionné, enlève le et munis-toi d'un tournevis, couteau ou tout autre objet metallique permettant de faire le lien entre nos 2 pins.
L'idée est de simuler l'action du bouton POWER en faisant le pont entre les 2 pins, c'est à dire de procéder à un shuntage.

Montage
Montage


Si ta machine démarre ainsi, éteins là. Rebranche correctement le connecteur du bouton POWER et essaie à nouveau de lancer le PC normalement. Si la panne se produit à nouveau, alors que nous parvenions à démarrer le PC avec notre tournevis, c'est que ton boitier est bien à l'origine du dysfonctionnement.

En revanche, si le test du tournevis n'a pas permis de démarrer le PC, nous pouvons exclure l'hypothèse d'une panne boitier et regarder du côté de l'alimentation.

Test de l'alimentation

Ton alim peut être en cause. Nous allons donc nous assurer de son bon fonctionnement, hors du boitier.

Commence par la mettre sur OFF et par débrancher le cordon secteur de ta prise de courant murale. Il est important de faire les manipulations suivantes sans que l'alim ne soit raccordée electriquement. Regarde bien notre vidéo tuto pour t'aider.

On débranche tout, ou presque. L'idée est de sortir l'alimentation du PC, donc note bien tes branchements avant de le faire, afin de pouvoir les reproduire quand tu la replaceras dans la machine.

Une fois le bloc d'alimentation sorti du boitier et complètement débranché, équipe toi d'un trombone !

Nous allons le plier en forme de U pour procéder à un shuntage : L'opération vise à transformer notre trombone en bouton POWER, puisqu'il va faire contact entre les broches qui permettent le démarrage de l'alimentation, si elle est bien fonctionnelle (C'est ce que l'on cherche à savoir après tout).

Pour savoir où mettre le trombone dans le connecteur 24 pins de l'alimentation, place le face à toi avec le clips anti-retour vers le haut. Il te faut repérer le 4ème pin en partant de la gauche, puis le 5ème juste à côté. Si tu as des câbles de couleurs, ils sont vert et noir. Insère le trombone dans les 2 pins repérés jusquà ce qu'il tienne tout seul.

Montage


Une fois le trombonne en place, pose le tout sur un support non conducteur (une table, un carton...). Le trombonne ne doit rien toucher. Branche l'alimentation à ta prise électrique et appuie sur le bouton ON. Si l'alimentation démarre (le ventilateur tourne, elle émet un bruit de fonctionnement), alors elle fonctionne ! Dans le cas contraire, on peut conclure qu'elle est en panne.

Si tu as une alimentation passive ou semi-passive, le ventilateur ne va pas forcément tourner. Tu peux alors brancher un HDD sur l'alim pour vérifier son bon fonctionnement, car il vibrera forcément s'il est alimenté.

Détecter un faux contact

Si aucun de ces tests n'a mis en évidence une panne, il peut s'agir d'un mauvais branchement à côté duquel tu es passé, ou d'un faux contact.

L'oubli d'une entretoise, une vis trop serrée, une pièce métallique mal placée... sont autant de possibilités pouvant expliquer un dysfonctionnement électrique.

Nous te conseillons alors de suivre notre vidéo tuto de montage hors boitier, ou version texte Test PC hors boitier – Chipset graphique intégré / Test PC hors boitier – Sans chipset graphique intégré.

Mon PC démarre mais je n'ai pas d'affichage #

Tu appuies sur le bouton POWER de ton boitier et le PC ne démarre, mais ne produit aucun affichage : Tu entends des bruits de fonctionnement, les leds s'allument et les ventilateurs tournent, mais il n'y a aucune image à l'écran.

Vérification des branchements, LA BASE !

Si tu as reçu un PC TopAchat monté par nos Experts, pense à enlever tous les protections internes que nous plaçons pour protéger la machine pendant le transport !

Dans l'ordre, jusqu'à détection du "problème", nous te conseillons :

  • Evidemment, pour ne pas faire de manipulations inutiles, de t'assurer qu'aucune led de la carte mère n'indique un problème au niveau du CPU, de la RAM ou de la séquence de démarrage. Check que tous les composants sont bien enfoncés dans leurs logements.
  • Vérifie que l'écran est bien branché sur ta carte graphique et non pas la carte mère.
Montage
Montage

  • Teste un autre écran (ta TV par exemple)
  • Teste avec un autre câble / autre type de câble (HDMi, DisplayPort, DVI)

Si tu n'as toujours pas d'affichage à ce stade, il ne s'agit pas a priori d'un souci de câblage ou d'écran.

Remise à zero des paramètres du BIOS

Un souci de réglage du BIOS pourrait expliquer l'absence d'affichage. Tentons alors un Clear CMOS, qui va remettre à zéro ses options.

Ta carte mère dispose d'un bouton dédiée au Clear CMOS (voir manuel) ? Il suffit d'éteindre ton PC et d'appuyer dessus pour que le BIOS soit restauré à ses paramètre d'usine.

Dans le cas contraire, éteins ta machine, munis-toi d'un tournevis plat et cherche le jumper de la carte mère dédié au Clear CMOS (voir manuel).
Exemple :

Montage


Pose ton tournevis sur les pins du jumper et maintiens le, puis démarre ton PC. Attends quelques secondes, toujours en faisant contact sur les pins, et enfin appuie sur le bouton POWER jusqu'à extinction du PC.

Montage
Montage


Ton BIOS a été reset et un redémarrage a peut être solutionné ton souci d'affichage.

Test du port PCI express de la carte mère

Si tu as plusieurs emplacement PCI-express sur ta carte mère, teste la carte graphique sur chacun d'eux. L'un de ces ports peut être en panne et expliquer l'absence d'affichage.

Montage
Montage


Si le PC fonctionne correctement en utilisant l'un plutôt qu'un autre, on pourra conclure à une défaillance de ce port PCIe.

Test de la carte graphique

Tout mène à la carte graphique, mais il n'est jamais bon de sauter directement à la conclusion, au risque d'oublier une cause simple pouvant expliquer le problème. Nous y sommes cependant !

Ton processeur a un chipset graphique intégré : Si ton processeur a une partie graphique intégrée, tu peux enlever la carte graphique de la config (il faut bien complètement la débrancher et la retirer) et brancher ton écran sur ta carte mère. Si tu as de l'affichage ainsi et pas avec la carte graphique, alors tu as confirmé qu'elle ne fonctionne pas. Tu peux faire la même chose en remplaçant ta carte graphique par une autre (un ancien composant que tu aurais conservé, ou la CG d'un ami). Un test croisé reste l'idéal.

Ton processeur ne dispose pas d'un chipset graphique intégré : Pas le choix, tu devras procéder à un test croisé avec une autre carte graphique, si tu as conservé ton ancien matériel ou si l'on peut t'en prêter une. Sinon, il faudra faire un retour SAV pour que l'on teste ta carte graphique.

Détecter une erreur d'assemblage

Si aucun de ces tests n'a mis en évidence une panne, il peut s'agir d'un mauvais branchement à côté duquel tu es passé.

Nous te conseillons alors de suivre notre vidéo tuto de montage hors boitier, ou version texte Test PC hors boitier – Chipset graphique intégré / Test PC hors boitier – Sans chipset graphique intégré.

Mon PC redémarre en boucle / s'éteint au 1er démarrage après quelques secondes #

Tu appuies sur le bouton POWER de ton boitier et le PC démarre quelques secondes puis s'éteint.
Tu appuies sur le bouton POWER de ton boitier et le PC démarre quelques secondes puis redémarre et répète ce cycle à l'infini.

Vérification des branchements, LA BASE !

Si tu as reçu un PC TopAchat monté par nos Experts, pense à enlever tous les protections internes que nous plaçons pour protéger la machine pendant le transport !

Vérifie ensuite que tous les câbles sont correctement branchés dans ta machine, comme prévu dans le manuel du constructeur. Un câble mal enfoncé dans son logement peut empécher le démarrage. Assure toi en particulier que les câbles suivant sont bien branchés :

  • Le câble d'alimentation 8 pins du processeur, en haut à gauche sur la carte mère.
  • Le câble d'alimentation 24 pins de la carte mère, à droite de cette dernière.
Montage
Montage


Dans une grande majorité des cas, cette panne est provoquée par l'oubli du câble d'alimentaiton 8 pins du CPU.

Vérification de l'installation des RAM

Cette panne est aussi fréquemment observée lorsque les barrettes de RAM sont mal enclenchées dans leurs slots. Les RAM peuvent notamment bouger lors du transport d'une machine et sortir en partie de leur logement.

Reporte toi au manuel de ta carte pour t'assurer qu'elles sont positionnées dans les bons slot et surtout bien enfoncées !
Exemple :

Montage

Détecter une erreur d'assemblage

Si aucun de ces tests n'a mis en évidence une panne, il peut s'agir d'un mauvais branchement à côté duquel tu es passé, ou d'un faux contact.

L'oubli d'une entretoise, une vis trop serrée, une pièce métallique mal placée... sont autant de possibilités pouvant expliquer un dysfonctionnement électrique.

Nous te conseillons alors de suivre notre vidéo tuto de montage hors boitier, ou version texte Test PC hors boitier – Chipset graphique intégré / Test PC hors boitier – Sans chipset graphique intégré.

Mon PC s’éteint tout seul au-delà d’un certain temps, surtout quand je le sollicite (jeu, logiciel gourmand...) #

Ton PC fonctionne bien mais, quand tu lances un jeu ou un logiciel un peu gourmand, il s'éteint.

De prime abord, un PC qui s'éteint lorsque sa puissance est sollicitée, souffre soit d'une suchauffe processeur, soit d'une alimentation insuffisante.

Si tu as modifié les fréquences de tes composants, merci de remettre ces valeurs par défaut. L'overclocking ne relève pas de l'usage normal des composants et entraine forcément une chauffe supérieure. Pour juger du fonctionnement anormal de ton PC teste le avec ses valeurs d'usine. Tu peux faire un ClearCMOS.

Vérifier les températures

Pour une utilisation durable et correcte d'un PC, il doit fonctionner à une température modérée. Ses composants vont forcément chauffer, mais ne devront pas dépasser certains seuils, sous peine de subir des ralentissements (Throttling) ou un plantage de la machine.

Les températures dépendent des composants. Un processeur, par exemple fonctionnera bien jusqu'à 90° environ, un SSD autour des 50°, beaucoup de cartes graphiques en pleine utilisation avoisinnent aussi les 90°... etc

La grande majorité des coupures intempstives sont provoquées par un processeur qui se mettra en sécurité en approchant les 100° quand il est fortement sollicité.
- En approchant de la valeur dangereuse et pour ne pas la dépasser, le processeur va d'abord réduire ses performances. On parle de CPU Thermal Throttle. Tu pourrais constater des ralentissements et saccades.
- Quand il atteint le seuil à ne pas dépasser, un système de coupe-circuit thermique entraine l'extinction du PC.

Les logiciels pour monitorer les températures :

  • Speccy est simple, léger et gratuit. Tu accèdes facilement au détail de chaque composant du PC et aux températures.
  • HWMonitor sera plus détaillé. Il lit les informations des capteurs de ton système : voltages, fréquences, températures, vitesse des ventilateurs...
  • CoreTemp est capable d'afficher les températures en temps réel de chaque coeur de ton processeur, avec un atout de taille pour le monitoring : il les affiche dans la zone de notification de la barre Windows.
  • Ryzen Master indispensable pour les possesseurs de processeur AMD. Les autres logiciels ont pu donner des informations erronées à une époque sur AM4 (mauvaise détection des softs? conversion °F/°C ?)
  • MSI Afterburner pour monitorer les cartes graphiques
  • CrystalDiskInfo pour tes HDD/SSD

Ne reste plus qu'à observer les températures hors jeu, quand le PC est inactif (IDLE), puis en lançant un jeu, quand le PC est sollicité. Si tu constates une température anormale au moment d'un crash, il y a de grandes chances pour que cette surchauffe du composant soit à l'origine de ta panne.

Traiter la surchauffe

Du plus simple au plus contraignant, nous te conseillons de :

  • Nettoyer régulièrement ta machine. Un PC ça prend la poussière car une partie de tes ventilateurs aspirent l'air de ta pièce pour le rafraichir. Si la poussière s'accumule, la dissipation thermique des composants sera moins efficace. Bombe d'air sec, pinceau, chiffon, aspirateur sont tes alliés.
  • Assurer une ventilation optimale du PC. Ta tour doit être placée de façon à ce qu'aucune de ses grilles d'aération ne soit obstruée. Prévois de l'espace autour du boitier. Si besoin ajoute des ventilateurs sur les emplacements encore disponibles de ton boitier.
  • Vérifier ton montage. Oublie de pâte thermique ? Mauvaise application ? Vérifie que la pâte thermique n'a pas séchée car trop ancienne et qu'elle est bien appliquée (l'équivalent d'1 petit pois au centre du processeur). Renouvelle la si besoin. Assure toi que ton ventirad / watercooling est bien fixé et qu'il fait parfaitement contact avec le processeur.
  • Changer de ventirad / watercooling si le tien est inefficace. Ton matériel peut être insuffisant tout simplement. Dans ce cas il faudra commander une solution de refroidissement plus performante et nous restons disponibles pour te conseiller.

Vérifier l'alimentation

Aucune surchauffe du matériel détectée ? Il peut s'agir d'une faiblesse de l'alimentation.

Assure toi que ton alimentation est adaptée à ta configuration !

Si tu as un doute, n'hésite pas à refaire ta config sur le #ConfigoMatic et à vérifier la puissance minimale que nous conseillons. Tu peux aussi trouver cette information sur la fiche constructeur de ta carte graphique, car c'est dans l'immense majorité des cas cette dernière qui va déterminer la puissance minimale requise en Watts pour ta machine.

Si ton alimentation est sous-dimensionnée en Watts pour ta config, elle ne démarrera pas, ou bien elle s'éteindra à chaque fois qu'elle est sollicitée par un logiciel un peu gourmand en performances.

Un logiciel pour tester son alimentation : OCCT, avec son mode POWER SUPPLY, va solliciter le processeur et l'alimentation pendant la durée de ton choix (nous conseillons 1h).

Montage

Si ton PC crash pendant ce délai, il y a de fortes chances pour que la panne vienne de ton alimention.
Contacte nous alors pour organiser un retour SAV si elle est sous garantie

Test PC hors boitier – Chipset graphique intégré #

Tu n'arrives pas à identifier le composant qui cause une panne de ton PC ? Nous te conseillons de procéder à un montage de ton matériel hors boitier, avec le minimum requis pour le faire fonctionner. Cette démarche aura plusieurs avantages:

  • Ecarter l'hypothèse d'un faux contact avec le boitier
  • Assurer que tous les branchements sont fait correctement dans un environnement clair et simplifié
  • Identifier un composant défectueux en procédant par élimination (on replace chaque compo un par un jusqu'à identification du coupable)

Avant de suivre ces démarches, nous te conseillons d'avoir effectué les tests des sections Mon PC ne démarre pas ou Mon PC démarre mais je n'ai pas d'affichage selon les symptomes observés.

Quand faire un montage hors boitier ?

Si tu as commandé un PC monté par nos experts, tu as surement choisi cette option parce que tu n'es pas à l'aise avec le matériel informatique et son assemblage. Ou simplement parce que tu ne souhaitais pas avoir à mettre les mains dans la tour. Nous pouvons le comprendre, aussi si tu es réticent à démonter et tester ta machine, ne prends pas le risque. Contacte-nous, et organisons un retour du matériel pour que nos experts diagnostiquent le PC.

Si tu as monté ton PC ou si tu souhaites faire le diagnostic toi-même pour faire un retour SAV ciblé, tu peux faire ces manipulations.

Ton PC ne démarre plus et tu veux tester tes compo, Ton PC plante et des tests logiciels n'ont pas permis de mettre en évidence un article fautif, tu as monté ton PC mais il ne démarre pas ou plante au lancement... etc Tu peux tenter un montage hors boitier.

Assemblage du minimum requis

Il convient avant tout de débrancher électriquement son alimentation puis de sortir les composants du boitier.
Ensuite, nous allons les placer sur le carton de la carte mère, ou une table en bois par exemple. Tout support lisse, propre, sec et non conducteur fera l'affaire.

Pour ton installation, tu as besoin de:

  • Ta carte mère
  • Ton processeur, correctement inséré dans le socket de la carte mère (vérifie que les broches socket/processeur sont droites et en parfait état)
  • Ton ventirad/watercooling, correctement branché sur le connecteur CPU fan (ou tout autre branchement prévu par son manuel)
  • Ta RAM sur les emplacements 2 et 4 (à moins que le manuel ne t'indique de les placer sur les emplacements 1 et 3)
  • Ton alimentation
  • Assure toi que l'alimentation 8 pins (ou 8+4 / 8+8 selon les cas) du processeur est bien branchée en haut à gauche de la carte mère
  • Assure toi que l'alimentation 24 pins de la carte mère est bien branchée sur la droite de cette dernière
Montage
Montage


Pour la partie graphique, n'installe pas de carte graphique pour le moment (enlève là complètement si elle est installée) et branche ton écran sur la carte mère.

Le test

Une fois cette installation sommaire réalisée, mets ton alim sur ON.

Pour démarrer la machine prends un tournevis plat ou un cutter et fais contact entre les 2 broches du POWER SWITCH (sur le branchement de la carte mère JPF1 ou FPANEL). L’action aura le même effet qu’un appui sur le bouton power, donc l’alimentation doit être branchée et allumée à ce moment.

Montage
Montage

Si le PC démarre et fonctionne, alors tu peux tout rebrancher 1 par 1, en commençant par remettre la config dans le boitier, jusqu’à trouver le coupable. Si le PC ne fonctionne plus à nouveau quand tu branches un ventilateur par exemple, alors c’est lui qui posait problème.

Si le PC ne fonctionne toujours pas, il convient de tester ce que nous pouvons encore tester, à savoir la RAM présente, éventuellement un Clear CMOS si tu ne l'as pas déjà fait, et surtout une bonne vérification des broches du processeur / socket de la carte mère si tu n'as pas suivi notre conseil un peu plus tôt.

Si malgré tous les tests le PC ne fonctionne pas, contacte nous pour organiser un retour SAV du coeur de config

Test PC hors boitier – Sans chipset graphique intégré #

Tu n'arrives pas à identifier le composant qui cause une panne de ton PC ? Nous te conseillons de procéder à un montage de ton matériel hors boitier, avec le minimum requis pour le faire fonctionner. Cette démarche aura plusieurs avantages:

  • Ecarter l'hypothèse d'un faux contact avec le boitier
  • Assurer que tous les branchements sont fait correctement dans un environnement clair et simplifié
  • Identifier un composant défectueux en procédant par élimination (on replace chaque compo un par un jusqu'à identification du coupable)

Avant de suivre ces démarches, nous te conseillons d'avoir effectué les tests des sections Mon PC ne démarre pas ou Mon PC démarre mais je n'ai pas d'affichage selon les symptomes observés.

Quand faire un montage hors boitier ?

Si tu as commandé un PC monté par nos experts, tu as surement choisi cette option parce que tu n'es pas à l'aise avec le matériel informatique et son assemblage. Ou simplement parce que tu ne souhaitais pas avoir à mettre les mains dans la tour. Nous pouvons le comprendre, aussi si tu es réticent à démonter et tester ta machine, ne prends pas le risque. Contacte-nous, et organisons un retour du matériel pour que nos experts diagnostiquent le PC.

Si tu as monté ton PC ou si tu souhaites faire le diagnostic toi-même pour faire un retour SAV ciblé, tu peux faire ces manipulations.

Ton PC ne démarre plus et tu veux tester tes compo, Ton PC plante et des tests logiciels n'ont pas permis de mettre en évidence un article fautif, tu as monté ton PC mais il ne démarre pas ou plante au lancement... etc Tu peux tenter un montage hors boitier.

Assemblage du minimum requis

Il convient avant tout de débrancher électriquement son alimentation puis de sortir les composants du boitier.
Ensuite, nous allons les placer sur le carton de la carte mère, ou une table en bois par exemple. Tout support lisse, propre, sec et non conducteur fera l'affaire.

Pour ton installation, tu as besoin de:

  • Ta carte mère
  • Ton processeur, correctement inséré dans le socket de la carte mère (vérifie que les broches socket/processeur sont droites et en parfait état)
  • Ton ventirad/watercooling, correctement branché sur le connecteur CPU fan (ou tout autre branchement prévu par son manuel)
  • Ta RAM sur les emplacements 2 et 4 (à moins que le manuel ne t'indique de les placer sur les emplacements 1 et 3)
  • Ta carte graphique
  • Ton alimentation
  • Assure toi que l'alimentation 8 pins (ou 8+4 / 8+8 selon les cas) du processeur est bien branchée en haut à gauche de la carte mère
  • Assure toi que l'alimentation 24 pins de la carte mère est bien branchée sur la droite de cette dernière
  • Assure toi que l'alimentation de la carte graphique est bien branchée
Montage
Montage

Le test

Une fois cette installation sommaire réalisée, mets ton alim sur ON. Pense à brancher ton écran sur la carte graphique.

Pour démarrer la machine prends un tournevis plat ou un cutter et fais contact entre les 2 broches du POWER SWITCH (sur le branchement de la carte mère JPF1 ou FPANEL). L’action aura le même effet qu’un appui sur le bouton power, donc l’alimentation doit être branchée et allumée à ce moment.

Montage
Montage

Si le PC démarre et fonctionne, alors tu peux tout rebrancher 1 par 1, en commençant par remettre la config dans le boitier, jusqu’à trouver le coupable. Si le PC ne fonctionne plus à nouveau quand tu branches un ventilateur par exemple, alors c’est lui qui posait problème.

Si le PC ne fonctionne toujours pas, il convient de tester ce que nous pouvons encore tester, à savoir la carte graphique vie test croisé, la RAM présente, éventuellement un Clear CMOS si tu ne l'as pas déjà fait, et surtout une bonne vérification des broches du processeur / socket de la carte mère si tu n'as pas suivi notre conseil un peu plus tôt.

Si malgré tous les tests le PC ne fonctionne pas, contacte nous pour organiser un retour SAV du coeur de config

Erreur au démarrage et le BIOS recharge toutes ses valeurs par défaut #

Ton PC fonctionne globalement bien, mais tu constates que l'heure retarde dans le bios et Windows, ou tu remarques qu'à chaque démarrage le BIOS recharge ses valeurs par défaut.

Généralement, il s'agit de la pile de la pile de la carte mère qui est HS. Il s'agit d'une pile bouton qu'il suffit simplement de changer à neuf par une référence identique, que l'on peut facilement trouver dans le commerce.

Comment installer windows et mes pilotes ? #

Nous te proposons ici un tuto d'installation (ou réinstallation) de windows à partir de zéro. Interessant pour une installation propre sur un Disque de stockage vierge, ou une réinstallation sur un Disque déjà utilisé après formatage de ses données. Si tu es dans ce dernier cas, pense à récupérer les données que tu souhaites conserver sur un autre Disque au préalable ou sur une clé USB de sauvegarde.

Créer le support d'installation

Il faut avant tout te munir d'une clé USB vierge de 8Go minimum.

Rends toi ensuite sur le site de Microsoft et clique sur "Télécharger maintenant l'outil", puis enregistre le où tu veux.

Une fois l'outil télécharger, lance le, accepte le contrat de licence, puis selectionne "Créer un support d'installation pour un autre PC" et clique 2 fois sur suivant. Choisis évidemment le "Disque mémoire flash USB" comme médié d'installation et clique à nouveau sur suivant.

Il suffira de cliquer sur "Terminer" et la clé d'installation sera prête à être utilisée.

Préparer son BIOS pour démarrer sur la clé USB

Ta clé d'installation est prête et tu peux la brancher sur le PC concerné par la nouvelle installation, puis le démarrer.

Au lancement, ton PC va peut être directement détecter la clé USB et te proposer de lancer l'installation du système d'exploitation. Tant mieux, tu peux poursuivre et passer à l'étape suivante.

Si ce n'est pas le cas, il va falloir régler l'ordre de boot (la séquence de démarrage) dans le BIOS.

Pour accéder au menu de démarrage du BIOS, selon les marques de carte mère, il suffit d'appuyer sur la touche FIN (Gigabyte, Aorus) / F8 (Asus) / F11 (MSI) au lancement du PC (N'hésite à spamer la touche).

Une fois dans ce menu, il faut sélectionner la clé USB bootable en version UEFI et tu appuies sur entrée. Le PC redémarre alors, prenant en compte le changement, et lance l'installation de Windows 10.

L'installation de Windows 10

Ici il suffit de suivre la procédure d'installation de windows

  • 1ère étape - Le choix de la langue
    Selon tes préférences et tu cliques sur "Suivant".
  • 2ème étape - Lancement de l'installation
    Il suffit ensuite de cliquer sur "Installer maintemant". A ce stade une option de réparation est accessible, que tu pourras utiliser si un jour tu as un problème avec Windows.
  • 3ème étape - La clé d'activation de windows
    C'est ici que tu renseignes la clé fournie dans la boite de ton logiciel. Si tu ne peux/veux pas la rentrer à ce stade, tu peux cliquer sur "Je n'ai pas de clé de produit" et le faire après coup. Attention alors de bien indiquer le type de licence que tu souhaites installer.
  • 4ème étape - Le contrat de licence
    Il suffit d'approuver le contrat et de cliquer sur "Suivant".
  • 5ème étape - Le choix du type d'installation
    Il faut ici choisir "Personnalisé : installer uniquement Windows (avancé)".
  • 6ème étape - "Où souhaitez-vous installer Windows"
    Tu retrouves ici toute la liste des disques de stockage de ton PC (HDD/SSD). 1 Disque = 1 Lecteur. Tu peux sélectionner l'espace non alloué de ton choix et cliquer sur "Suivant".
    Si ton disque comportait déjà une précédente installation, tu constateras sur le Lecteur en question plusieurs partitions et sous-partitions, qu'il faudra supprimer pour retrouver le volume total.
  • 7ème étape - L'installation
    Tu n'as plus qu'à laisser Windows 10 s'installer, redémarrer ta machine, puis à suivre les instructions pour personnaliser ton système d'exploitation.

L'installation de tes pilotes

Pour un bon fonctionnement de ton PC, il est primordial d'installer tous les pilotes à jour de ton composant. Tout au long de la vie de ta config, il sera aussi important de les mettre à jour régulièrement.

  • Pour les pilotes de la carte mère, rends toi sur le site du constructeur. Une fois sur la fiche de ta carte mère, les pilotes sont quasiment toujours regroupés dans onglet "Support".
  • Pour les pilotes de la carte graphique, rends toi sur le site Nvidia ou sur le site AMD selon ton modèle de puce graphique.
  • Pense également à faire toutes les mises à jour de Windows 10.

Pour plus de détails, n'hésite pas à suivre notre tuto vidéo.

Le son ne fonctionne pas sur mon PC #

Ton PC ne produit aucun son. Il est complètement muet et tu n'entends rien dans ton casque ou tes haut-parleurs.

Vérification des paramétrages de Windows

  • Le son est-il coupé ?

Avant toute chose, et même si cela peut paraitre simpliste, vérifie que le PC n'est pas passé en mode "muet". Beaucoup de claviers et de PC portables embarquent une touche qui a pour fonction de "Mute" le son. Un simple clic par inadvertance sur cette touche et la sortie audio est désactivée.

Tu peux facilement le constater en observant l'icone Son symbolisée par un haut-parleur dans la barre des taches de Windows, à côté de l'heure. Si tu vois une croix à côté, c'est que le son est coupé. Clique sur le haut-parleur et modifie la volume selon ta convenance.

  • Windows utilise-t-il le bon périphérique de lecture ?

Si tu as branché plusieurs périphériques audio sur ta machine, Windows ne passe peut être pas par le bon.
Exemples : Tu as des haut-parleurs branchés en jack à l'arrière de la tour, puis un casque branché en USB sur le panneau avant. Ou bien tu as oublié de déconnecter des écouteurs bluetooth...

Toujours en cliquant sur le petit haut-parleur de la barre des taches Windows, tu peux déployer la fenêtre via la flêche pointant vers le haut. La liste qui apparait reprend les différents périphériques de lecture disponibles. Choisis celui qui doit être utilisé pour délivrer l'audio.

Les pilotes

Si les réglages sont corrects mais que ton PC reste silencieux, il peut s'agir d'un pilote défaillant, mal (ou pas) installé, ou qui nécessite une mise à jour.

Rends toi sur le site du constructeur de ta carte mère et cherche là en indiquant sa référence. Une fois sur la fiche de ta carte mère, les pilotes sont quasiment toujours regroupés dans onglet "Support" ou "Assistance", dans une rubrique "Audio".

Vérification des branchements

Si tu as branché ton périph en façade (à l'avant du boitier), essaie de te brancher à l'arrière (directement sur la carte mère)

De manière générale, nous te conseillons de brancher ta prise audio et micro directement sur la carte mère. Les risques de grésillements sont moindres qu'en façade.

Pour un branchement jack, sur la plupart des cartes mères, tu auras deux couleurs pour t’aider à différencier : Rose pour le micro et Vert pour l’audio. Assure-toi que tes prises jack sont bien enfoncées.

S'agissant des périphériques USB, teste plusieurs connecteurs pour t'assurer que l'un d'eux ne présente pas un défaut de fonctionnement. Si tu es branché sur un port USB 3.0, teste plutôt un USB 2.0... etc

Comme pour le mode muet, vérifie que le bouton volume de ton casque ou de tes enceintes n'est pas au minimum ou encore que tu aies activé le bouton muet.

Enfin, si le problème persiste, branche ton casque ou tes enceintes sur un autre PC ou une console, afin de t’assurer que ce dernier est toujours en état de marche.

Une solution matérielle

Les réglages sont bons, le périphérique audio est en état de marche. La carte son est surement HS.

Tu ne veux pas forcément organiser un retour SAV long et risqué pour ta config, alors qu'il existe des alternatives efficaces ! Nous te conseillons alors de regarder du côté des carte son externes, qui permettrons de résoudre tes difficultés à moindre coût :)

Ecran

J'ai un ou des pixels morts sur mon écran #

Les dalles cassées ne sont pas prises en charge au titre de la garantie. Si tu reçois un écran dans un colis abîmé, refuse le directement.

La norme ISO 9241-307

Tous les écrans vendus par TopAchat sont conformes à la norme ISO 9241-307, relative aux défauts de pixels. Cette norme tolère cependant certains défauts de pixels, qui ne pourront alors pas faire l'objet d'une prise en garantie.

Il existe 3 types de pixels défectueux :

  • type 1 : le pixel bloqué « haut » qui s’allume blanc en permanence.
  • type 2 : le pixel « mort » qui reste noir quoi qu’il arrive.
  • type 3 : le ou les sous-pixels qui peuvent s’allumer en rouge, vert ou bleu

La norme ISO 9241-307 classifie les pixels défectueux en 4 classes (Plus de détails):

Classe Type 1 Type 2 Type 3
0 0 0 0
I 1 1 2
II 2 2 5
III 5 15 50

(Nombre de pixel ayant un défaut autorisés pour un million de pixels, dans la matrice TFT/LCD)

Réparer des pixels bloqués

Tu ne pourras rien faire contre un pixel mort. Ce n'est pas le cas s'il s'agit d'un pixel bloqué. Comment faire la différence ? Les pixels morts seront noir ou blanc, quand les pixels bloqués seront rouges, verts ou bleus, voire d'une couleur changeante en fonction de ton fond d'écran.

Ces sous-pixels colorés sont souvent dus au « liquide cristal » qui ne s’est pas correctement diffusé dans les alvéoles.

2 options pour tenter la réparation :

  • Utiliser un logiciel de réactivation de pixels, tel que PixelHealer
  • Frotter la zone concernée sans trop appuyer avec un chiffon humide (eau chaude de préférence)

Le retour SAV en cas de pixels morts

En suivant les prescriptions de la norme, afin de résumer : Pour un écran Full HD 1920 x 1080 qui contient 2 073 600 pixels, la prise en garantie est possible
- Au delà de 5 pixels ou sous-pixels toujours allumés ou éteints
- Au delà de 2 pixels toujours allumés ou éteints collés

La norme ISO tolère donc certains défauts de pixels et ni le fabricant ni le fournisseur ne peuvent être tenus responsables des défauts compris dans la norme ISO (en dessous de ces quotas).

Nous savons qu'il peut toutefois être frustrant de recevoir un écran avec 1 pixel mort. Aussi, il reste possible d'user de ton droit de rétractation dans le délai légal de 14 jours prévu.

Artefacts graphiques #

Les artefacts graphiques sont des lignes ou des blocs de pixels, fixes ou mouvants, qui polluent ton affichage.

Ce dysfonctionnement est en général directement lié à la carte graphique. Et comme une image vaut mieux que mille mots :

Montage
Montage

Si tu as modifié les fréquences de ta carte graphique, merci de remettre ses valeurs par défaut. L'overclocking ne relève pas de l'usage normal des composants et entraine forcément une chauffe supérieure ou des instabilités qui peuvent expliquer ta panne.

Mise à jour / installation des pilotes graphiques

Avant toute remise en question du matériel, il faut t'assurer que la dernière version à jour des bons pilotes graphiques est bien installée !

C'est simple, rends toi sur le site Nvidia ou sur le site AMD selon ton modèle de puce graphique, puis télécharge la dernière version disponible (ne prends pas une verison beta) et installe tes drivers.

Si tu as déjà une version du pilote installée, dont tu doutes du bon fonctionnement, nous te conseillons vivement de faire une désinstallation complète avec DDU : Display Driver Uninstaller. L'intérêt du logiciel est qu'il ne subsistera rien du précédent pilote, qui sera complètement effacé du système, qui retrouve ses fonctions initiales. Tu peux ensuite refaire l'installation proprement, avec le dernièr pilote à jour, correctement téléchargé sur le site du constructeur de la puce graphique.

Contrôle des températures

MSI Afterburner, logiciel de monitoring de carte graphique, te permet de vérifier la température de ton processeur graphique.

Il n'est pas anormal de voir une carte graphique fonctionner jusqu'à 90°C en pleine utilisation, donc ne t'alarme surtout pas dans un tel cas. Si cependant tu constates de telles températures en idle (au repos) ou des températures plus élevées, corrélées à la survenue des artefacts, il ya fort à parier qu'une surchauffe en soit la cause.

Dans ce cas, nettoie bien la carte graphique, débarasse la de toute poussière au niveau des ventilateurs et assure toi que ton boitier est propre et bien aéré.

Si rien n'y fait, nous pouvons organiser un retour SAV si ta carte est sous garantie.

Vérification de l'assemblage et du port PCIe

Si le pilote n'est pas en cause et si tu ne constates pas de températures anormales, nous pouvons vérifier le matériel.

Les artefacts sont fréquemment observés quand une carte graphique est mal enfoncée dans le slot PCI express de la carte mère. Commence donc par vérifier son installation. N'hésite pas à complètement retirer la carte graphique de son emplacement (attention de bien déclipser le loquet de vérouillage), nettoyer la fiche avec un chiffon sec, puis la replacer.

Profites-en pour t'assurer que l'alimention est bien branchée sur la carte graphique, là aussi connecteur bien enfoncé dans le logement prévu.

Montage
Montage

Tu peux à nouveau tester ta machine et observer son fonctionnement.
Si tu ne constates pas d'amélioration, teste ta carte graphique sur une autre port PCIe disponible de ta carte mère, si elle en dispose.

Si tu n'as plus d'artefact, ta CM a un port PCIe défectueux. Contacte nous pour organiser son SAV si elle est sous garantie.
Si tu ne constates pas d'amélioration, fais un test croisé avec une autre carte graphique si tu as une acienne référence dans les tiroirs

Un test logiciel ?

Nous l'avons vu, les artefacts peuvent être provoqués par une surchauffe de ta puce graphique, mais aussi par des instabilités / erreurs du GPU ou de la VRAM.

Pour confirmer ces phénomènes, tu peux effectuer un stress test de ta carte graphique avec OCCT :

  • Test 3D - Stress test de la carte graphique lors de chargements d'effets 3D avec détections d’erreurs.
Montage

  • VRAM - Test de la mémoire de ta carte graphique. Signalera toute erreur trouvée.
Montage

N'hésite pas à consulter le tuto dédié à OCCT pour obtenir des explications détaillées sur les différents tests qu'il propose.

Fuites de lumière / Glowing / Clouding / Vignettage #

Les fuites de lumière

  • Backlight Bleeding

La lumière du rétroéclairage placé derrière la dalle de ton écran dépasse par les côtés.

Il s'agit généralement d'un défaut de la dalle (aléatoire) et si le phénomène est prononcé, vraiment gênant, il faudra faire un retour SAV.

  • IPS Glow

Tu oberves une lueur dans les coins de l’écran, qui apparaît surtout sur une image sombre et sous un certain angle. Le phénomène est encore plus flagrant si tu es dans une pièce faiblement éclairée.

L'IPS glow est un effet propre à la technologie IPS. Il ne peut jamais être complètement évité.

Choisir un écran PC de qualité supérieure pour réduire le risque d'IPS glow reste la meilleure solution.

Ensuite, le phénomène peut être drastiquement amoindri par un réglage optimisé de la luminosité de l'écran :
Le réglage d'usine du niveau de luminosité par les fabricants et souvent très élevé. Baisse le, surtout si tu es dans une pièce sombre. Rien ne t'empèche de l'augmenter en journée si ta pièce est plus lumineuse.

Pense également à placer au mieux ton écran. Ajuste son inclinaison et sa hauteur afin que la lumière soit moins visible selon ta position.

Enfin, si tu joues dans ta cave, ajoute un peu de lumière ;) Une lampe de bureau ne fera pas de mal à tes yeux, au contraire, et réduira surement la visibilité du glow.

Le clouding

Comme son nom l'indique, tu vois des nuages de lumières sur ton écran. La luminosité n'est pas uniforme ce qui fait apparaitre des taches lumineuses.

C'est généralement la conséquence de mauvais traitements du produit : dommages physiques, pression exercée sur l'écran, choc...

On ne peut rien faire contre ce phénomène, qui ne fera pas l'objet d'une prise en charge SAV.

Burn-in

On parle de burn-in quand une image fixe, affichée longtemps, reste "gravée" à l'écran. Tu continues de la voir en arrière plan quand l'image change.

Difficile de corriger le problème. Tu peux essayer d'éteindre ton écran pendant 48h, afficher une image plein-écran blanche quelques jours aussi ou paramétrer un économiseur d'écran coloré pour tes périodes de veille.

Mon écran ne fonctionne pas à la fréquence prévue #

Tu as acheté un écran gaming qui devrait afficher 144, 240 ou même 300hz, mais impossible de dépasser les 60 en jeu ou sur windows. Voici quelques éléments à vérifier.

Installer le pilote de ta carte graphique

Dans un premier temps, il faut simplement s’assurer que le pilote de la carte graphique est bien installé, pour prendre en charge toutes les résolutions.

Rends toi sur le site Nvidia ou sur le site AMD selon ton modèle de puce graphique, puis télécharge la dernière version disponible (ne prends pas une verison beta) et installe tes drivers.

Si tu as déjà une version du pilote installée, dont tu doutes du bon fonctionnement, nous te conseillons vivement de faire une désinstallation complète avec DDU : Display Driver Uninstaller. L'intérêt du logiciel est qu'il ne subsistera rien du précédent pilote, qui sera complètement effacé du système, qui retrouve ses fonctions initiales. Tu peux ensuite refaire l'installation proprement, avec le dernièr pilote à jour, correctement téléchargé sur le site du constructeur de la puce graphique.

Réglage des pilotes graphiques

Une fois le pilote installé il faut régler correctement les paramètres dans le gestionnaire.

Pour les cartes NVIDIA il peut y avoir 2 séries de résolutions affichées, pour le mode TV et le mode PC, le mode TV ne propose généralement pas les fréquences au-dessus de 60hz, il faudra donc bien sélectionner la résolution dans le mode PC.

Montage

Stockage

Dépannage des processeurs Intel de 11e génération (Intel Tiger Lake) - Aucun lecteur ne peut être trouvé pendant l'installation de Windows 10 #

Tu as commandé un PC portable ou un Ordinateur de bureau d'une marque constructeur, équipé d'un processeur de 11ème génération Tiger Lake, et lorsque tu installes Windows 10 aucun lecteur de stockage n'est détecté.

Les processeurs Intel de 11e génération utilisent la nouvelle technologie Intel Volume Management Device. Elle optimise l’efficacité du traitement des données et la consommation électrique des périphériques de stockage.

L'installation d'un pilote pour la technologie de stockage rapide Intel (iRST) est nécessaire pour ces nouveaux PC équipés en processeur Tiger Lake. Or il est n'est pas fourni dans le support d'installation de Windows 10.

Il en résulte que l'installation bloque à l'étape de sélection du disque sur lequel tu veux installer Windows, qui n'est pas détecté.

2 Solutions pour régler tes difficultés :

  • Désactiver la technologie Intel Volume Management Device (VMD)
  • Installer manuellement le pilote Intel Rapid Storage (IRST)

Désactivation de la technologie Intel Volume Management Device (VMD)

Il faudra ici désactiver cette technologie avant l'installation de Windows 10.

Pour le faire, il faut d'abord entrer dans le BIOS. Démarre ton PC et accède au BIOS avec la touche dédiée (Selon ton PC maintiens une de ces touches au démarrage : F2 / Suppr / Echap / FIN / F8 / F11).

Rends toi dans les options avancées et trouve les options de configuration VMD.
Exemple chez Asus : F7 (Advanced Mode) > Advanced > VMD Setup Menu > Enable VMD controller à passer en "Disabled". Sauver et quitter le BIOS.

Installer manuellement le pilote Intel Rapid Storage (IRST)

Il s'agira cette fois de télécharger, puis installer le pilote manquant pour que le disque soit détecté.

A cet effet, nous te conseillons de suivre les guides fournis par les constructeurs :

Je ne vois pas mon Disque dans l'explorateur de fichiers / Il n'est pas reconnu #

Quand tu reçois un PC neuf avec plusieurs disques durs, ou si tu ajoutes un disque à ta machine actuelle, il peut ne pas apparaitre dans l'explorateur windows

Initialiser un disque dur

Dans la grande majorité des cas, le disque n'a simplement jamais été initialisé et il suffit de le faire une première fois pour qu'il soit reconnu à l'avenir. Rien de plus simple !

1 - Sous Windows 10, il te suffit de faire un clic droit sur l'icone du "Menu Démarrer", puis de sélectionner "Gestion du disque"

Montage

2 - Une fois dans la "Gestion du disque", 2 cas peuvent se présenter :

  • Soit une fenêtre s'ouvre automatiquement te proposant d'initialiser le disque dur
Montage

  • Soit le disque est présent (coloré en noir) et tu dois faire un clic droit dessus, puis sélectionner "Initialiser le disque"
Montage

3 - Lors de l'activation, il faut simplement cocher "Partition GPT" et cliquer sur "OK"

Montage

4 - Ton disque est initialisé et tu peux maintenant lui allouer un ou des volumes de stockage : Les partitions.
Pour l'instant tu as une barre noir avec un espace total "non alloué". Pour créer une partition, il te suffit de faire un clic droit sur la barre noire, de cliquer sur "Nouveau volume simple" puis sur "Suivant".
Par défaut, la taille de ce volume simple sera la plus grande disponible. Mais tu peux spécifier une taille précise pour créer plusieurs partitions, et ainsi créer différents volumes de stockage sur le même disque.

Montage

5 - Attribution d'une lettre au lecteur
Tu peux mettre la lettre que tu veux (Sauf A et B). S'il n'y en a pas, la partition n'apparaitra pas dans l'explorateur de fichiers de Windows 10.

Montage

6 - Attribution d'un nom
Liberté totale ici aussi ! Puis quand tu cliques sur "Suivant" 2 fois, le disque se formate et tu peux l'utiliser.

Le Disque n'est visible ni sous Windows, ni dans le BIOS

Si ton disque n'est détecté ni sous windows, ni dans le BIOS, il peut être mal branché ou en panne.

  • Vérifie que ton disque est bien branché d'une part à l'alimentation et d'autre part à la carte mère en SATA (ou bien enfoncé dans son connecteur M.2).

Pour un M.2 :

Montage
Montage

Pour un disque en SATA :

Montage
Montage

Sans oublier le branchement à la carte mère :

Montage

  • Vérifie que le connecteur sur lequel il est branché n'est pas désactivé du fait d'une ligne SATA déjà utilisée.

Le manuel de ta carte mère précise les ports SATA qui partagent une même ligne et dans quel cas le branchement d'un disque sur l'un de ces ports entrainera la désactivation de l'autre. Exemple : "When the M.2_1 Socket 3 is operating in SATA mode, SATA port 2 will be disable."

Montage

Si malgré ces manipulations et vérification ton disque n'est toujours pas détecté, contacter nous pour organiser un retour SAV de ton article encore sous garantie.

Bruit anormal de fonctionnement de mon Disque #

Nous allons surtout parler ici des HDD et non des SSD.

Un SSD ne dispose d'aucune pièce mécanique en mouvement. Le stockage se fait sur de la mémoire flash, comme sur une clé USB pour simplifier. Il n'y a donc pas de raison de constater un quelconque bruit de fonctionnement avec un SSD.

Un HDD est constitué de plateaux en rotation. Des têtes de lecture / écriture montées sur un bras se déplacent pour accéder à la totalité du disque. De fait, il est naturel qu'un disque mécanique émette un bruit de fonctionnement : vrombissement progressif au lancement, quelques accélérations et cliquetis lors d'accès à des données...

Il peut donc être compliqué de juger du caractère normal ou non de certains bruits. Nous pourrons t'y aider si tu noues envoies des enregistrements sonores, mais à distance l'exercice est souvent difficile. Tu es normalement habitué au bruit que produit ton HDD si tu l'as depuis un moment et tu devrais pouvoir détecter ce qui sort de l'ordinaire. Quelques exemples pour t'aider :

  • Claquements bruyants/répétitifs, sifflements, grincements, bruits métalliques
  • Bips successifs et répétitifs
  • Vrombissements plus longs / fréquents que d'habitude

Dans un de ces cas le conseil est simple : Sauvegarde tes données au plus vite car tu risques de les perdre. Puis débranche ton disque pour éviter une aggravation du phénomène. Contacte nous pour organiser un SAV si ton composant est sous garantie.

Tu peux télécharger et installer CrystalDiskInfo pour obtenir facilement et rapidement des statistiques d'utilisation de tes disques et ses informations S.M.A.R.T. (taux erreur en lecture, temps moyen de mise en rotation, décompte des cycles de mise en rotation, nombre de secteurs réalloués, taux d'erreurs d'accès des têtes,...)

Mémoire / RAM

Ma RAM fait planter mon PC #

Tu soupçonnes une panne de ta RAM car ton PC souffre de BSOD, de coupures intempestives, ou parce qu'il ne démarre pas, fige aléatoirement... Voyons comment le confirmer.

Test physique de la RAM sur ta carte mère

  • Eteins ton PC et enlève toutes les barrettes en place sur ta carte mère, sauf une que tu places sur le slot n°1.
  • Démarre dans cette configuration et vérifie le fonctionnement de ton PC.
  • Quelque soit le résultat, éteins à nouveau la machine, passe sur le second slot et refais le test.
  • Une fois tous les ports testés avec la 1ère barrette, prends une seconde barrette de RAM et refais la même procédure.
  • Quand toutes tes barrettes auront fait tous les ports, tu peux passer à l'analyse.

4 scenarii possibles après ces tests :

  • Tout fonctionne, sauf avec 1 barrette, quelquesoit le port utilisé = La RAM est HS, contacte nous pour organiser un SAV du kit de RAM s'il est sous garantie.

  • Tout fonctionne, quelque soit la barrette en place, sauf sur un emplacement = Ce port est défectueux. Tente un Clear CMOS ou une MAJ du BIOS. Sans amélioration constatée, contacte nous pour organiser un SAV de la carte mère si elle est sous garantie.

  • Tout fonctionne, sauf avec 1 barrette précise sur 1 slot précis = Très rare mais déjà constaté. Tente un Clear CMOS ou une MAJ du BIOS. Sans amélioration constatée, contacte nous pour organiser un SAV de la carte mère si elle est sous garantie.

  • Tout fonctionne = Passons au test logiciel

Test logiciel de la RAM

C'est avec MemTest86 que tu vas pouvoir tester ta RAM.

Procure toi une clé USB, peu importe la taille. Si elle contient des fichiers que tu veux garder, copie-les d’abord sur ton disque dur puisque l’installation de Memtest te fera la formater.

Ensuite, direction le site pour télécharger MemTest86. Comme il arrive en archive, il te suffira de faire un clic droit sur cette archive puis de sélectionner “extraire tout”. Extrais le logiciel où tu veux, puis lance-le. Clique sur “I agree”, puis sélectionne ta clé USB dans la liste et coche la case juste à sa droite pour la formater et la rendre bootable. Une fois l’installation réussie, clique sur Next, puis sur Finish, et redémarre ton pc pour passer sur Memtest86+.

Au lancement, ton PC va peut être directement détecter la clé USB et te proposer de lancer l'installation du système d'exploitation. Tant mieux, tu peux poursuivre et passer à l'étape suivante.
Si ce n'est pas le cas, il va falloir régler l'ordre de boot (la séquence de démarrage) dans le BIOS. Pour accéder au menu de démarrage du BIOS, selon les marques de carte mère, il suffit d'appuyer sur la touche FIN (Gigabyte, Aorus) / F8 (Asus) / F11 (MSI) au lancement du PC (N'hésite à spamer la touche). Une fois dans ce menu, il faut sélectionner la clé USB bootable.

Une fois que MemTest est démarré, le logiciel va lancé tout seul les différents tests de la RAM.

1 passe de tests = 1 heure au minimum. L'idéal pour être sûr des résultats étant de réaliser 3 ou 4 passes, nous te conseillons de lancer les tests en tenant compte de cette contrainte

Lors des passes, les erreurs - s'il y en a - apparaitront au fur et à mesure, en t'indiquant le type d'echec rencontré. Des erreurs d'adressage dans les tests 1 à 6 par exemple.

Certaines erreurs pourront être résolues par une MAJ du BIOS ou par des réglages. S’il s’agit d’une instabilité à cause de l'XMP par exemple, c’est au 7ème test qu’elle fera son apparition. En désactivant l'XMP, ledit test ne doit rencontrer aucune erreur. S’il en rencontre, c'est la mémoire elle-même qui a un souci ou qui n’est pas compatible, et non juste à cause des fréquences élevées.

En cas d'erreurs, tu peux nous contacter pour organiser le retour SAV de RAM toujours sous garantie. Si le MemTest ne révèle aucune erreur, de même que les tests physiques, ta RAM est parfaitement fonctionnelle.

Mon PC ne démarre plus avec la nouvelle RAM que j'ajoute #

Tu avais déjà 1 kit de RAM dans ton PC. Tu en ajoutes et depuis ton PC ne démarre plus ou rencontre des dysfonctionnements

Tu peux évidemment commencer par tester ta RAM pour écarter l'hypothèse d'une panne d'une barrette ou d'un slot de la carte mère. Si les RAM sont parfaitement fonctionnelles seules ou sans mélange, le dysfonctionnement vient de la combinaison des différents kits.

Vérifier les spécifications de la carte mère

Selon les références de cartes mères, les limites en quantité et fréquences de RAM supportées peuvent varier.

Par exemple :
La carte mère MSI H410M PRO-VH supporte jusqu'à 64 Go de RAM avec une fréquence maximale (overclockée) de 2933 Mhz
La carte mère ASUS ROG STRIX Z490-E GAMING supporte jusqu'à 128 Go de RAM avec une fréquence maximale (overclockée) de 4600 Mhz

Ces informations sont toujours disponibles, dans chaque fiche technique des cartes mères vendues sur le site TopAchat (partie "Mémoire").

Vérifier les compatibilités

Si la RAM ajoutée ne dépasse pas les limites prises en charge par la carte mère, elle peut toutefois être incompatible avec elle.

Rends toi sur le site du constructeur. Une fois sur la fiche de ta carte mère, les listes de compatibilités sont quasiment toujours regroupés dans onglet "Support".
Si ta référence de RAM n'est pas dans la liste, tu peux conclure que sa compatibilité n'est pas garantie avec ta carte mère. Teste ta CM avec une autre reférence compatible de la liste.

Il peut aussi s'agir d'une incompatibilité des RAM entre elles.
Nous te conseillons vivement de choisir des RAM de mêmes fréquences (vitesse) et CAS (latence) que celles que tu complètes. Il n'est pas impératif de repartir sur la même marque en revanche.

Si tu t'es trompé dans le choix de ta RAM ou si elle se révèle bien incompatible avec ton matériel, tu disposes du délai légal de 14 jours à partir de la livraison pour nous retourner le produit contre remboursement (Rétractation).

Carte Graphique

Bug d'affichage, artefacts graphiques... #

Les artefacts graphiques sont des lignes ou des blocs de pixels, fixes ou mouvants, qui polluent ton affichage. Cette rubrique concerne aussi les bugs graphiques, type écrans noirs intempestifs, crashs en jeu, blue screens... Ces dysfonctionnement sont en général directement liés à la carte graphique.

Si tu as modifié les fréquences de ta carte graphique, merci de remettre ses valeurs par défaut. L'overclocking ne relève pas de l'usage normal des composants et entraine forcément une chauffe supérieure ou des instabilités qui peuvent expliquer ta panne.

Vérification des branchements écran / carte graphique

Si tu as reçu un PC TopAchat monté par nos Experts, pense à enlever tous les protections internes que nous plaçons pour protéger la machine pendant le transport !

Cela peut paraitre basique, mais un écran défecvtueux, branché sur le mauvais connecteur, ou un câble vidéo défectueux peuvent expliquer beaucoup de dysfonctionnements.

  • Vérifie que l'écran est bien branché sur ta carte graphique et non pas la carte mère.
Montage
Montage

- Teste un autre écran (ta TV par exemple) - Teste avec un autre câble / autre type de câble (HDMi, DisplayPort, DVI)

Si tu n'as toujours pas d'affichage correct à ce stade, il ne s'agit pas a priori d'un souci de câblage ou d'écran.

Mise à jour / installation des pilotes graphiques

Avant toute remise en question des composants, il faut t'assurer que la dernière version à jour des bons pilotes graphiques est bien installée !

C'est simple, rends toi sur le site Nvidia ou sur le site AMD selon ton modèle de puce graphique, puis télécharge la dernière version disponible (ne prends pas une verison beta) et installe tes drivers.

Si tu as déjà une version du pilote installée, dont tu doutes du bon fonctionnement, nous te conseillons vivement de faire une désinstallation complète avec DDU : Display Driver Uninstaller. L'intérêt du logiciel est qu'il ne subsistera rien du précédent pilote, qui sera complètement effacé du système, qui retrouve ses fonctions initiales. Tu peux ensuite refaire l'installation proprement, avec le dernièr pilote à jour, correctement téléchargé sur le site du constructeur de la puce graphique.

Contrôle des températures

MSI Afterburner, logiciel de monitoring de carte graphique, te permet de vérifier la température de ton processeur graphique.

Il n'est pas anormal de voir une carte graphique fonctionner jusqu'à 90°C en pleine utilisation, donc ne t'alarme surtout pas dans un tel cas. Si cependant tu constates de telles températures en idle (au repos) ou des températures plus élevées, corrélées à la survenue des bugs, il y a fort à parier qu'une surchauffe en soit la cause.

Dans ce cas, nettoie bien la carte graphique, débarasse la de toute poussière au niveau des ventilateurs et assure toi que ton boitier est propre et bien aéré.

Si rien n'y fait, nous pouvons organiser un retour SAV si ta carte est sous garantie.

Vérification de l'assemblage et du port PCIe

Si le pilote n'est pas en cause et si tu ne constates pas de températures anormales, nous pouvons vérifier le matériel.

Les artefacts par exemple sont fréquemment observés quand une carte graphique est mal enfoncée dans le slot PCI express de la carte mère. Commence donc par vérifier son installation. N'hésite pas à complètement retirer la carte graphique de son emplacement (attention de bien déclipser le loquet de vérouillage), nettoyer la fiche avec un chiffon sec, puis la replacer.

Profites-en pour t'assurer que l'alimention est bien branchée sur la carte graphique, là aussi connecteur bien enfoncé dans le logement prévu.
Photo

Tu peux à nouveau tester ta machine et observer son fonctionnement.
Si tu ne constates pas d'amélioration, teste ta carte graphique sur une autre port PCIe disponible de ta carte mère, si elle en dispose.

Si tu n'as plus de bugs, ta CM a un port PCIe défectueux. Contacte nous pour organiser son SAV si elle est sous garantie.
Si tu ne constates pas d'amélioration, fais un test croisé avec une autre carte graphique si tu as une acienne référence dans les tiroirs

Un test logiciel ?

Nous l'avons vu, les bugs graphiques peuvent être provoqués par une surchauffe de ta puce graphique, mais aussi par des instabilités / erreurs du GPU ou de la VRAM.

Pour confirmer ces phénomènes, tu peux effectuer un stress test de ta carte graphique avec OCCT :

  • Test 3D - Stress test de la carte graphique lors de chargements d'effets 3D avec détections d’erreurs.
Montage

  • VRAM - Test de la mémoire de ta carte graphique. Signalera toute erreur trouvée.
Montage

N'hésite pas à consulter le tuto dédié à OCCT pour obtenir des explications détaillées sur les différents tests qu'il propose.

Coil Whine et bruits anormaux #

Ta carte graphique produit un bruit strident, une sorte de sifflement aigu qui peut même varier en intensité selon son utilisation. Il s'agit d'un Coil Whine.

C'est quoi le Coil Whine ?

Le Coil Whine que l'on peut littéralement traduire par "Sifflement de bobine" est un phénomène électromagnétique clairement identifié. Il concerne tout composant électronique utilisant des bobines.

Pour faire simple, le bruit que tu entends provient des micro-vibrations très rapides de la bobine. Ce phénomène est permanent et il n'est pas audible en général, sauf à certaines plages de fréquences...

Pourquoi ces stridulations varient quand je joue ? Parce que les variations de courant modifient en conséquence les contraintes appliquées à la bobine et donc l'intensité de ces micro-vibrations. Plus la carte graphique va consommer, plus la fréquence va augmenter et le sifflement sera aigu.

Le Coil Whine est donc un bruit de fonctionnement. Il n'a aucun impact sur les performances et la durée de vie des composants. Il s'agit d'un phénomène physique naturel qui ne relève pas d'une panne.

Des parades au Coil Whine ?

Ce phénomène ne relevant pas d'un dysfonctionnement, s'il est relativement tolérable il ne fera pas l'objet d'une prise en charge en garantie par les constructeurs.

Dès lors se pose la question des solutions à apporter à ce qui peut devenir un réel problème si ce bruit t'obsède.

2 conseils :

  • Réduire le voltage de sa carte graphique
    Sans affecter les performances en jeu, un "undervolting" permettra à la carte graphique de fonctionner en consommant moins, en chauffant moins et donc en faisant moins de bruit. Tu peux facilement trouver sur google des tuto pour réaliser cette opération et tu trouveras un lien ci-dessous.

  • Caper les FPS sur les jeux qui le permettent
    Il est aussi recommandé de limiter les FPS quand tes jeux le permettent. Cela limitera la consommation de la carte graphique à qui l'on demandera moins de puissance. Fixe une limite à 300 fps, le gain en jeu au delà est de toute façon négligeable.

D'autres bruits suspects ?

Soyons clairs, une carte graphique, comme tout composant qui chauffe, ça fait du bruit ! C'est normal, surtout en jeu, ta CG doit se refroidir et son système de ventilation quand il entre en action peut souffler fort.

Si tu entends des grattements, des clics, des clac-clac... c'est plus étonnant. Regarde avant tout si ce n'est pas un petit câble qui touche les pales d'un ventilateur, tout simplement. Dans ce cas, déplace le.
Assure toi aussi de la bonne propreté de ta machine. Des ventilateurs encrassés par la poussière, ça fonctionne mal et c'est bruyant.

Il peut s'agir d'un ventilateur voilé, que tu peux tenter de redresser sur son axe - avec précaution - par de légères pressions.

Sinon, contacte nous en envoyant une vidéo du phénomène et nous tenterons ensemble de déterminer de quoi il s'agit.

Carte Mère

Le socket processeur présente des broches tordues #

Les broches peuvent se situer sur le processeur (PGA) ou sur le socket (LGA). Il est question dans cette rubrique de la seconde option.

Le socket est une plaque de la carte mère, composée de points de contact, qui assure un rôle de transmetteur entre le processeur, la carte mère et le chipset. Les broches (ou pins) sont ces fameux points de contacts et ils sont donc d'une importance cruciale pour le bon fonctionnement du pC dans son ensemble.

Bien installer son processeur dans le socket

La manipulation est simple mais elle recquiert de la minutie.

Il suffit de déposer avec précaution le processeur sur le socket, en le tenant par les bords et sans forcer. Pour le positionner, il faut te référer au manuel et tu es bien assisté par des détrompeurs pour bien aligner le tout.

Une fois le processeur inséré et bien à plat, tu peux verrouiller le système de fixation prévu par la carte mère, souvent un petit levier que tu viens rabattre.

Application de la pâte thermique ensuite, et installation de ta solution de refroidissement, avec un serrage en croix raisonnable.

Le cas des broches tordues

Les sockets processeur sont vérifiés en sortie d'usine par les constructeurs (controle qualité au laser) et protégés par une plaque rigide. En tout état de cause, il n'y a aucune raison de constater des broches tordues sur le socket d'une carte mère neuve.

Ce type de dommage est en général le résultat :

  • D'une erreur de manipulation au montage
  • d'une incompatibilité (j'ai choisi un processeur qui ne correspond pas à mon socket et je m'en suis rendu compte après une tentative de montage infructueuse)
  • d'un serrage trop important de la solution de refroidissement

De fait, comme tout dégât physique, la garantie ne s'applique pas en cas de broches tordues.

Au cas par cas et si les dégâts sont limités, un retour chez le constructeur (délai 2/6 semaines) est envisageable. Ce dernier controlera le produit et décidera d'une réparation ou non du socket abîmé.

En cas de refus de prise en charge par le constructeur, il reste possible de tenter un redressage des broches tordues. Là aussi, ce sera avec beaucoup de précautions, à l'aide d'une pince à épiler ou d'une fine lame de cutter.

Faire un Clear CMOS #

Un Clear CMOS vise à reinitialiser le BIOS. La procédure conduit à vider la mémoire du BIOS et remet à zéro ses options (On ne perd pas son bios et sa dernière version installée dans l'opération).

Il peut être utile lorsque tu rencontres des erreurs/bug au démarrage du PC, notamment après un changement de composant.

Si ta carte mère dispose d'un bouton dédiée au Clear CMOS (voir manuel), il suffit d'éteindre ton PC et d'appuyer dessus pour que le BIOS soit restauré à ses paramètres d'usine.

Dans le cas contraire, éteins ta machine et munis-toi d'un tournevis plat et cherche le jumper de la carte mère dédié au Clear CMOS (voir manuel).
Exemple :

Montage


Pose ton tournevis sur les pins du jumper et maintiens le, puis démarre ton PC. Attends quelques secondes, toujours en faisant contact sur les pins, et enfin appuie sur le bouton POWER jusqu'à extinction du PC.

Montage
Montage


Ton BIOS a été reset et un redémarrage a peut être solutionné les difficultés que tu pourrais rencontrer.

Processeur

Les broches de mon processeur sont tordues #

Les broches peuvent se situer sur le processeur (PGA) ou sur le socket (LGA). Il est question dans cette rubrique de la première option.

Le socket de la carte mèreassure un rôle de transmetteur entre le processeur, la carte mère et le chipset. Les broches (ou pins) sont les points de contacts qui assurent cette transmission et ils sont donc d'une importance cruciale pour le bon fonctionnement du PC sans son ensemble.

Bien installer son processeur dans le socket

La manipulation est simple mais elle recquiert de la minutie.

Il suffit de déposer avec précaution le processeur sur le socket, en le tenant par les bords et sans forcer. Pour le positionner, il faut te référer au manuel et tu es bien assisté par des détrompeurs pour bien aligner le tout.

Une fois le processeur inséré et bien à plat, tu peux verrouiller le système de fixation prévu par la carte mère, souvent un petit levier que tu viens rabattre.

Application de la pâte thermique ensuite, et installation de ta solution de refroidissement, avec un serrage en croix raisonnable.

Le cas des broches tordues

Les processeurs sont vérifiés en sortie d'usine par les constructeurs (contrôle qualité au laser) et protégés par une boîte rigide. En tout état de cause, il n'y a aucune raison de constater des broches tordues sur un processeur neuf.

Ce type de dommage est en général le résultat :

  • D'une erreur de manipulation au montage
  • d'une incompatibilité (j'ai choisi un processeur qui ne correspond pas à mon socket et je m'en suis rendu compte après une tentative de montage infructueuse)
  • d'un serrage trop important de la solution de refroidissement

De fait, comme tout dégât physique, la garantie ne s'applique pas en cas de broches tordues.

Au cas par cas et si les dégâts sont limités, un retour chez le constructeur (délai 2/6 semaines) est envisageable. Ce dernier controlera le produit et décidera d'une réparation ou non du processeur abîmé.

En cas de refus de prise en charge par le constructeur, il reste possible de tenter un redressage des broches tordues. Là aussi, ce sera avec beaucoup de précautions, à l'aide d'une pince à épiler ou d'une fine lame de cutter.

Mon processeur surchauffe #

Tu rencontres l'un (ou plusieurs) des symptomes suivants, potentiellement révélateur(s) d'une surchauffe de ton processeur :

  • Le PC démarre mais s'arrête spontanément après un court laps de temps, ou lorsqu'une application gourmande le sollicite
  • La fréquence de fonctionnement du processeur est inférieur à celle prévue
  • Signes de ralentissement du processeur (Baisses de performances, saccades,...)
  • Une lenteur générale du système
  • Le bruit du ventilateur du processeur/système est excessif et prolongé

Confirmer la surchauffe

Il faut avant tout s'assurer du phénomène, car ce que tu prends pour une surchauffe processeur peut aussi bien être provoqué par une autre panne.

Pour une utilisation durable et correcte d'un PC, il doit fonctionner à une température modérée. Ses composants vont forcément chauffer, mais ne devront pas dépasser certains seuils, sous peine de subir des ralentissements (Throttling) ou un plantage de la machine.

Les dysfonctionnements décrits plus haut peuvent être provoqués par un processeur qui se met en sécurité en approchant les 100° quand il est fortement sollicité.

  • En approchant de la valeur dangereuse et pour ne pas la dépasser, le processeur va d'abord réduire ses performances. On parle de CPU Thermal Throttle. Tu pourrais constater des ralentissements et saccades.
  • Quand il atteint le seuil à ne pas dépasser, un système de coupe-circuit thermique entraine l'extinction du PC.

Les logiciels pour monitorer les températures :

  • Speccy est simple, léger et gratuit. Tu accèdes facilement aux détails de chaque composant du PC et aux températures.
  • HWMonitor sera plus détaillé. Il lit les informations des capteurs de ton système : Voltages, fréquences, températures, vitesse des ventilateurs...
  • CoreTemp est capable d'afficher les températures en temps réel de chaque coeur de ton processeur, avec un atout de taille pour le monitoring : Il les affiche dans la zone de notification de la barre windows.
  • Ryzen Master indispensable pour les possesseurs de processeur AMD. Les autres logiciels ont pu donner des informations erronées à une époque sur AM4 (mauvaise détection des softs ? conversion °F/°C ?)

Ne reste plus qu'à observer les températures hors jeu, quand le PC est inactif (IDLE), puis en lançant un jeu, quand le PC est sollicité. Si tu constates une température anormale au moment d'un crash, il y a de grandes chances pour que cette surchauffe soit bien à l'origine de ta panne.

Traiter la surchauffe

Du plus simple au plus contraignant, nous te conseillons de :

  • Nettoyer régulièrement ta machine. Un PC, ça prend la poussière, car une partie de tes ventilateurs aspire l'air de ta pièce pour le rafraichir. Si la poussière s'accumule, la dissipation thermique des composants sera moins efficace. Bombe d'air sec, pinceau, chiffon, aspirateur... sont tes alliés.
  • Assurer une ventilation optimale du PC. Ta tour doit être placée de façon à ce qu'aucune de ses grilles d'aération ne soit obstruée. Prévois de l'espace autour du boitier. Si besoin, ajoute des ventilateurs sur les emplacements encore disponibles de ton boitier.
  • Vérifier ton montage. Oubli de pâte thermique ? Mauvaise application ? Vérifie que la pâte thermique n'a pas séché car trop ancienne et qu'elle est bien appliquée (l'équivalent d'un petit pois au centre du processeur). Renouvelle la si besoin. Assure toi que ton ventirad / watercooling est bien fixé et qu'il fait parfaitement contact avec le processeur.
  • Changer de ventirad / watercooling si le tien est inefficace. Ton matériel peut être insuffisant, tout simplement. Dans ce cas, il faudra commander une solution de refroidissement plus performante et nous restons disponibles pour te conseiller.

Ventirad / Watercooling

Appliquer de la pâte thermique #

La pâte thermique est systématiquement fournie avec ton refroidissement, que soit en tube ou pré-appliquée.

Tu peux évidemment en acheter un tube en parallèle, si vraiment tu souhaites gagner 2 ou 3°C avec une pâte thermique plus performante.

Si tu choisis dans le #ConfigoMatic un tube spécifique et que tu fais monter ta machine sur-mesure, nos experts utiliseront celle que tu as achetée au lieu de celle fournie de base.

Plusieurs techniques existent pour appliquer la pâte thermique, mais c'est surtout la température du processeur et la pression du refroidissement qui vont s'occuper de parfaitement étalier la pâte, quelle que soit la technique utilisée. Pour la quantité et la manière de l'appliquer, tu peux estimer qu'une ligne au centre du processeur faisant la taille d'un gros grain de riz suffira amplement à recouvrir l'IHS (la plaque métallique).

Si tu as un processeur professionnel, comme un Threadripper ou un Intel X par exemple, deux diagonales ou deux lignes parallèles un peu moins longues que le processeur seront parfaites pour recouvrir tous les coeurs.

Températures anormales #

Si tu doutes du bon fonctionnement de ta solution de refroidissement, check la rubrique traitant de la surchauffe processeur.