Souris

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il existe de nombreuses races de souris ;-). Les innovations (capteur optique, souris laser, rechargeable, sans fil, etc.) sont légion et de nombreux modèles de souris apparaissent chaque année. Besoin d'aide, de conseils ? Lisez notre guide pour bien choisir votre souris.

Souris Gamer : C'est le must de la souris : ultra précise, dotée de nombreux boutons paramétrables & lookée !

Souris bureautique : Souris sans fil, souris filaire, mini souris pour netbook, pavé tactile, trackball,... Tout ce qu'il faut pour contrôler votre ordinateur du bout des doigts !

Tapis de souris gamer : Le complément idéal de la souris gamer pour avoir une glisse parfaite !

Accessoires pour souris : Tapis de souris fantaisie et autres accessoires pour votre souris.

Si vous avez peur que votre souris s'ennuie toute seule, nous vous proposons aussi des ensembles clavier + souris.

Jadis immortalisée par Jacques Chirac qui la rebaptisa un jour « mulot », la souris est une petite pièce mais une pièce maîtresse de l’équipement informatique. C’est elle qui, déplacée, contrôle le curseur qui se déplace à l’écran et qui, d’un clic, valide un choix ou affiche un menu. Dans la faune informatique, c’est une bonne à tout faire qui présente une infinité « d’espèces » : souris « laser » ou « gamer », avec ou sans fil, à boule, à capteur optique ou laser, rechargeable, maxi ou miniature.

La souris se décline presque à l’infini mais son choix n’est pas anodin : c’est une compagne de jeu quotidienne avec qui vous partagerez parfois plusieurs heures d’affilée. Votre relation doit donc être harmonieuse, adaptée à vos besoins, à votre porte-monnaie et, enfin,… qu’elle vous ressemble. En termes barbares : elle doit être ergonomique, technique, économique et… esthétique.

Ergonomique
La souris doit être adaptée à votre morphologie donc choisissez-la afin de l’avoir bien en main et de contrôler ses commandes sans risque d’erreur : donc ni trop petite, ni trop grande. Prenez aussi son poids en compte, surtout si vous devez l’utilisez souvent et/ou longtemps : votre poignet pourrait en pâtir rapidement. Les souris sans fil avec batterie ou piles ne sont donc pas recommandées dans ce cas.

Technique
La souris filaire - aujourd’hui à 99% à capteur optique - est le modèle plus basique. L’avantage de sa consœur - la souris sans fil - est qu’elle est a priori plus pratique puisqu’elle n’est pas « en laisse », donc non limitée dans ses déplacements et qu’elle évite un fil supplémentaire sur un bureau déjà encombré. Un inconvénient est qu’elle pèse son poids. En bonus, la « variété » rechargeable a fait son apparition.

Pour ceux que les « touchpads » des portables mèneraient au bord de la crise de nerfs des mini-souris pour « notebook » sont aussi disponibles et prennent moins de place que leurs ainées. La souris « gamer » est le nec plus ultra de l’espèce: hyper précise, dotée de nombreux boutons paramétrables et vrai top modèle de surcroît !

La sensibilité d’une souris est un critère déterminant. Celle-ci se mesure en DPI ou en PPP (points Par Pouces) et c’est elle qui détermine la « réactivité » de votre souris à vos diverses sollicitations. En clair, plus son DPI est élevé, plus le curseur de la souris se déplacera vite à l’écran, ce qui peut-être un avantage pour les joueurs par exemple mais pas pour ceux que gêneraient une souris si véloce qu’elle en devient incontrôlable. Toutefois, sur certaines souris très « techniques », on peut paramétrer le DPI à sa guise. Notons que Le capteur laser est plus précis que son cousin optique dans la transmission des « ordres » de la souris à l’écran et que la sans fil carbure au Bluetooth, au Wifi ou parfois avec la technologie Fast RF. Trois boutons suffisent pour un emploi bureautique, cinq pour les joueurs et le défilement des pages, les graphistes pourront aller jusqu’à quinze…

Économique
Si les souris filaires à boule sont très peu chères, c’est la souris optique filaire qui offre aujourd’hui le meilleur rapport qualité/prix : de 5 à 10 euros en entrée de gamme ! Mais il existe des modèles haut de gamme à plus de 100 euros, voire à plus de 300 euros pour une navigation en 3D.

Esthétique
Question look, son apparence n’a pour limite que l’imagination des fabricants couplée à l’appétit de « customisation », caractéristique grandissante de notre époque. De toutes les couleurs imaginables, profilée, hyper design et classieuse ou au contraire classique, grise ou noire, joufflue, un peu dodue avec ses deux « oreilles » et son petit bouton central, comme un petit bout de nez pointu et malicieux, la souris se plie à toutes nos envies esthétiques. Une n-ième façon de nous démarquer de nos semblables… ce qui est aussi possible avec les accessoires, porte-souris, chargeurs et tapis bien sûr…